Citation de Gide

Citation de Gide Citations / Gide

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Il n'y a de vraie joie dans le repos, le loisir, que si le travail joyeux le précède.

Voir les autres citations de Gide ?

Citations liées :

puce Le loisir dépend étroitement du travail, mais il est vrai aussi qu'il contient des éléments irréductibles au travail; il est vrai aussi qu'il dépasse le travail et qu'il offre à l'homme des possibilités que celui-ci ne retrouvera nulle part ailleurs. - Domenach
puce ... le travail sera toujours plus important pour l'homme que le loisir: on sera toujours davantage l'homme de son travail que l'homme de son loisir. - Domenach
puce Des amis, un flacon de vin, du loisir, un coin parmi les fleurs... je n'échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à  venir. - Divan-e Hafiz-e Shirazi (Hafiz)
puce La logique précède toute expérience. Elle précède le Comment, non le Quoi. - Ludwig Wittgenstein
puce Souvent une fausse joie vaut mieux qu'une tristesse dont la cause est vraie. - René Descartes
puce La première condition du bonheur est que l'homme puisse trouver sa joie au travail. - Gide
puce Il faut que l'homme soit occupé de telle sorte que, tout rempli du but qu'il a devant les yeux, il ne se sente pas lui même, et le meilleur repos pour lui est celui qui suit le travail. - Kant
puce Le loisir ainsi compris ne s'oppose pas au travail, il le complète; ainsi se trouverait réalisé la synthèse de l'idéal moderne de l'activité créatrice, et de l'idéal antique de la sérénité harmonieuse. - Schuhl
puce Le loisir ainsi compris ne s'oppose pas au travail, il le complète; ainsi se trouverait réalisé la synthèse de l'idéal moderne de l'activité créatrice, et de l'idéal antique de la sérénité harmonieuse. - Schul
puce Si l ’alcool te gêne dans ton travail, supprime le travail. - Barry
puce La vraie critique de la psychanalyse consiste à la juger au nom de cette psychologie concrète qu'elle inaugure... Freud oubliant de plus en plus que sa théorie n'est vraie que dans la mesure où elle participe au concret, dans la mesure où elle ne reconnaît comme fait psychologique que ce qui est acte effectif de l'individu singulier, va s'efforcer de plus en plus d'expliquer les choses par une mécanique... Freud substitue lui aussi un drame impersonnel au drame concret. - Politzer
puce Tout homme fut enveloppé d’abord dans le tissu humain, et aussitôt après dans les bras humains ; il n’y a point d’expérience qui précède cette expérience de l’humain ; tel est son premier monde. - Alain
puce Or il est des natures plus rares qui aiment mieux périr que travailler sans joie: ces hommes sont minutieux et difficiles à satisfaire, ils ne se contentent pas d'un gain abondant, lorsque le travail n'est pas lui-même le gain de tous les gains. - Friedrich Nietzsche
puce La révolution la plus importante du dernier siècle n'a même pas été le coup de force bolchevik de 1917; c'est l'apparition du loisir dans les masses. - Cartier
puce La vraie question c'est : "Comment profiter de la vie au maximum ?" La vraie réponse, c'est : "En évitant de se poser les vraies questions !" - Georges Wolinski
puce J'ai dit souvent que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre. - Pascal
puce Telle est la constitution économique de toute notre société actuelle: c'est la classe laborieuse seule qui produit toutes les valeurs. Car le mot valeur n'est qu'une autre expression pour le mot travail, expression par laquelle on désigne dans notre société capitaliste actuelle la quantité de travail socialement nécessaire, incorporée dans une marchandise déterminée. - Friedrich Engels
puce Qui est joyeux d'apprendre deviendra maître un jour. - Anonyme
puce On appelle bonheur» un concours de circonstances qui permette la joie. Mais on appelle joie cet état de l'être qui n'a besoin de rien pour se sentir heureux. - André Gide
puce Le vrai travail est avec l’homme ; c’est le travail des champs et des jardins, les heureux échanges formés sous le regard, et la division du travail, mais non point poussée jusqu’à la division des hommes. - Alain