Citation de Alain

Citation de Alain Citations / Alain

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Je ne touche pas ce dé cubique. Non. Je touche successivement des arêtes, des pointes, des plans durs et lisses, et réunissant toutes ces apparences en un seul objet, je juge que cet objet est cubique.

Voir les autres citations de Alain ?

Citations liées :

puce Mon corps n'est pas seulement un objet parmi les objets ... il est un objet sensible parmi les autres qui résonne pour les sons, vibre pour toutes les couleurs... - Maurice Merleau-Ponty
puce Le travail, au contraire, est désir réfréné, disparition retardée: le travail forme. Le rapport négatif à l'objet devient forme de cet objet même, il devient quelque chose de permanent, puisque justement, à l'égard du travailleur l'objet a une indépendance. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Si la vérité consiste dans l'accord d'une connaissance avec son objet, il faut, par là même, que cet objet soit distingué des autres; car une connaissance est fausse quand elle ne concorde pas avec l'objet auquel on l'a rapporte, alors qu'elle renfermerait des choses valables pour d'autres objets. - Kant
puce Une limite ne se touche pas. - Jacques Derrida
puce Quand on sait pas, on touche pas ! - Inconnu
puce Quand on sait pas, on touche pas. - Neolabs
puce Toute conscience pose son objet, mais chacune à sa manière. La perception, par exemple, pose son objet comme existant. - Jean-Paul Sartre
puce Il fait chaud,touche, mon dos est tout timide. - Mots d'enfants
puce Un pouvoir impunément bravé touche à  sa ruine. - Honoré de Balzac
puce Je suis homme, rien de ce qui touche à  l'humanité ne m'est étranger. - Térence
puce Comment l'esprit de la terre pourrait-il aimer l'homme blanc ? Partout ou il la touche, il laisse une plaie. - Anonyme
puce Les sensations sensorielles les plus parfaites comme telles, c'est à dire les plus parfaitement représentatives, celles qui nous donnent de l'objet, comme objet, les idées les plus claires et les plus distinctes, les moins mélangées d'éléments subjectifs, sont évidemment celles de l'ouïe et de la vue. - Pradines
puce En microphysique, il n'y a donc pas de méthode d'observation sans action des procédés de la méthode sur l'objet observé. Il y a donc une interférence essentielle de la méthode et de l'objet. - Bachelard
puce La dénotation d’un nom propre est l’objet même que nous désignons par ce nom; la représentation que nous y joignons est entièrement subjective; entre les deux gît le sens, qui n’est pas subjectif comme l’est la représentation, mais qui n’est pas non plus l’objet lui même. - Frege
puce L'objectivité scientifique n'est possible que si on a d'abord rompu avec l'objet immédiat, si l'on refusé la séduction du premier choix ... Toute objectivité, dûment vérifiée, dément le premier contact avec l'objet. - Bachelard
puce La fin étant l'objet de la volonté, les moyens en vue de cette fin étant de l'objet de délibération et puis de choix, il s'ensuit que les actes relatifs à ces moyens seront exécutés d'accord avec le choix réfléchi et accomplis de plein gré. - Aristote
puce Les monomaniaques de tout poil, ls gens qui sont possédés par une seule idée m'ont toujours spécialement intrigué, car plus un esprit se limite, plus il touche par ailleurs à  l'infini. - Stefan Zweig
puce La plupart des gens n'ont qu'une imagination émoussée. Ce qui ne les touche pas directement, en leur enfoncant comme un coin aigu en plein cerveau, n'arrive guère à  les émouvoir. - Stefan Zweig
puce Le propre du langage est d’être un système de signes sans rapport matériel avec ce qu’ils ont pour mission de signifier. Si l’art était une imitation complète de l’objet, il n’aurait plus ce caractère de signes. Si bien que nous pouvons concevoir l’art comme un système significatif... Mais qui reste toujours à mi-chemin entre le langage et l’objet. - Lévi-Strauss
puce Le rapport du sujet et de l'objet n'est plus ce rapport de connaissance dont parlait l'idéalisme classique et dans lequel l'objet apparaît toujours comme construit par le sujet, mais un rapport d'être selon lequel paradoxalement le sujet est son corps, son monde et sa situation et, en quelque sorte, s'échange. - Maurice Merleau-Ponty