Citation de Toni Braxton

Citation de Toni Braxton Citations / Toni Braxton

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Je ne regarde même plus les hommes. Ils utilisent le corps des femmes comme des somnifères: ils nous tirent et s'endorment.

Voir les autres citations de Toni Braxton ?

Citations liées :

puce Cette différence entre les deux corps que nous venons de distinguer -le nôtre qui s'éprouve soi même en même temps qu'il sent ce qui l'entoure d'une part, un corps inerte de l'univers d'autre part, qu'il s'agisse d'une pierre sur le chemin ou des particules micro-physiques (sic) sensées la constituer-, nous la fixons dès maintenant dans une terminologie appropriée. Nous appellerons chair le premier, réservant l'usage du mot corps au second. - michel henry
puce Si un seul homme peut être regardé comme un déchet, cent mille hommes ensemble ne sont qu'un tas d'ordures. - Simone de Beauvoir
puce Les hommes et les femmes sont au moins d'accord sur un point: ils n'ont aucune confiance dans les femmes. - Henri Louis Mencken
puce Loin que l'analyse du corps puisse devenir celle de notre chair et le principe, un jour de son explication, c'est le contraire qui est vrai: seule notre chair nous permet de connaître, dans les limites prescrites par cette présupposition incontournable, quelque chose comme un "corps". - michel henry
puce Aussi, quoique nous ne nous souvenions pas d'avoir existé avant le corps, nous sentons cependant que notre esprit, en tant qu'il enveloppe l'essence du corps sous l'espèce de l'éternité, est éternel, et que cette existence de l'esprit ne peut être définie par le temps ou expliquée par la durée. - Benedict (Baruch) Spinoza
puce Nous avons longtemps souffert comme des bêtes. Il serait temps de souffrir comme des hommes. - Jacques Bergier
puce La vérité est, dans chaque circonstance, ce que doit penser tout esprit semblable au nôtre, si on le suppose dégagé de toute prévention et de toute passion. Nous pensons la vérité lorsque nous pensons comme individus ce que nous devons penser comme hommes. - Brochard
puce Distantes, ailleurs, au-dessus : mais où la force veut la beauté, avant même le cri, nous sommes au centre. Femmes de proie. - Claude Louis-Combet
puce La dénotation d’un nom propre est l’objet même que nous désignons par ce nom; la représentation que nous y joignons est entièrement subjective; entre les deux gît le sens, qui n’est pas subjectif comme l’est la représentation, mais qui n’est pas non plus l’objet lui même. - Frege
puce La théorie du corps subjectif qui rejette la distinction traditionnelle du corps et de l'esprit, nous oblige à assumer sur tous les plans toutes les conséquences que comportent un tel rejet. - michel henry
puce On ne doit s'occuper que de ce qui nous regarde. - Hérodote
puce Aujourd'hui, les femmes travaillent comme des mecs, s'habillent comme des mecs, jurent comme des mecs, conduisent comme des mecs, et après elles s'étonnent qu'on les encule. - Patrick Timsit
puce Si tu m'aimes comme je t'aime, Si je vis en Toi comme tu vis en Moi, nous nous retrouverons, sous toutes les formes, sous toutes les apparences, dans tous les univers, nous nous reconnaitrons,et nous nous aimerons a nouveau pour l'Eternité. - Nouchi Jean Paul
puce Si tu m'aimes comme je t'aime, Si je vis en toi comme tu vis en Moi, nous nous retrouverons, sous toutes les formes, sous toutes les apparences, dans tous les univers, nous nous reconnaitrons, et nous nous aimerons à nouveau Pour l'Eternité. - Inconnu
puce Le mariage est comme le restaurant : à  peine est-on servi qu'on regarde ce qu'il y a dans l'assiette du voisin. - Sacha Guitry
puce Regarde comme l'homme aime sa mère et tu sauras comment il aimera sa femme. - Inconnu
puce Les faiblesses des hommes font la force des femmes. - Voltaire
puce Mon corps est pensé en tant qu'il est un corps, mais ma pensée vient buter contre le fait qu'il est mon corps. - Gabriel Marcel
puce Connaissant les hommes, je donne toujours raison aux femmes. - José Cabanis
puce De la sorte, nous pouvons trouver dans la nature humaine trois causes principales de querelles: premièrement, la rivalité; deuxièmement, la méfiance; troisièmement, la fierté... Dans le premier cas ils usent de violence pour se rendre maîtres de la personne d'autres hommes, de leurs femmes, de leurs enfants, de leurs biens. - Hobbes