Origine / Fondement - Fiche repère de philosophie

Origine / Fondement

 

D’après le dictionnaire Trésor de la langue française informatisé (TLFI)

 

            L’origine est le point de départ, le commencement, la première apparition ou manifestation d’un phénomène. C’est la phase primitive (d’une histoire), le stade initial (d’une réalité qui évolue). En un second sens, l’origine est ce qui détermine, ce qui provoque l’apparition d’un phénomène ; c’est la cause de celui-ci. Le fondement, dans son sens le plus général, est ce qui sert de base, d’appui, à quelque chose. Dans un système théorique, le fondement est le Principe ou l’ensemble de principes que suppose un édifice conceptuel, parce qu’il repose sur lui.

                       

Sens philosophique

 

            Le terme origine peut donc s’entendre en deux sens distincts : comme point de départ ou commencement d’un côté et comme raison ou cause de l’autre (ce deuxième sens étant une spécification du premier). Pour le premier sens, on peut penser notamment à l’usage qui est fait du terme en géométrie : on se réfère alors à un point de l’espace d’où débute une mesure : c’est ainsi que l’on parle par exemple de « l’origine des abscisses ». On peut également penser à toute réalité qui se modifie au cours du temps : c’est ainsi qu’on parle de l’histoire de l’humanité. Pour le second sens, on peut par exemple penser à un conflit politique qui en vient à provoquer une guerre ou encore à un sentiment naissant qui détermine des actions. On peut illustrer la définition générale du terme fondement en évoquant par exemple les devoirs comme faits fondant la morale. Au sens plus spécifique, le fondement sera le système des propositions les plus générales et les plus simples duquel peuvent se déduire les connaissances. On parlera ainsi du fondement de l’induction (comme principe permettant de passer du fait à la loi) ou du fondement de la morale (le plaisir par exemple dans une morale hédoniste). Les termes d’origine et de fondement se distinguent donc en ce que le premier renvoie à une genèse (à une production effective) tandis que le second vise à une légitimation par exposition des principes.

 

Développement d’un exemple

 

            La distinction de l’origine et du fondement est bien illustrée par Rousseau dans son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Il y annonce une double recherche : 1) une recherche de ce qui, historiquement, a conduit à l’inégalité de fait entre les hommes (recherche des origines) ; 2) une recherche des justifications anthropologiques et morales (justifications dont il dénie la pertinence) qui légitimerait cette inégalité (recherches des fondements).

                                   

Pour aller plus loin

 

            On notera simplement que le sens du mot origine comme cause et que celui du mot fondement comme simple appui peuvent se recouvrir. Dans les deux cas, ce qui est exprimé, c’est la raison d’être d’une chose pensée comme source d’une autre.