l'application des mathématique à tous les domaines de la réalitée est-elle légitime

l'application des mathématique à tous les domaines de la réalitée est-elle légitime Sujets / La raison et le réel / L'interprétation /

Un début de problématisation ...

   
I Montrer ce que c’est que l’application des mathématiques à la réalité :
1°) la naissance des sciences modernes : avec Galilée puis Newton, apparaît ce qu’on appellera « la science ». Son objet est de calculer les rapports qui régissent les forces de la nature et de déterminer ces rapports sous forme de fonctions mathématiques. Galilée dira ainsi que « toute la nature est écrite en langage mathématique ». Il s’agit donc de créer des instruments de mesure, de construire des expériences sur la matière (par ex un processus avec un plan incliné pour calculer l’accélération de la vitesse d’un corps en chute libre), puis, à partir des chiffres obtenus sur des milliers d’expériences, de constituer une loi qui vaut pour tous les phénomènes du même genre. Galilée avec ses expérience va découvrir plusieurs lois (sur la vitesse d’un corps qui tombe dans le vide, sur l’isochronisme du pendule etc.) et Newton ira jusqu’à trouver les lois de l’attraction universelle. Aujourd’hui la façon scientifique de mathématiser le réel a tellement bien réussi qu’elle a débouché sur un monde entièrement artificiel où la science et la technique ont atteint un niveau d’efficacité inouï.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : l'application des mathématique à tous les domaines de la réalitée est-elle légitime

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de l'application des mathématique à tous les domaines de la réalitée est-elle légitime Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "l'application des mathématique à tous les domaines de la réalitée est-elle légitime". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce l'application des mathématiques à tous les domaines est-elle légitime - La vérité
puce l'application des mathematiques à tous les domaines est-elle légitime - La vérité
puce dans quels domaines est-il légitime de prendre la nature comme modèle? - L'homme, l'humain
puce l'art est-il supérieur à tous les autres domaines de la culture? - L'art
puce La force peut-elle légitiment l'application du droit? - La justice et le droit




Citations sur l'application des mathématique à tous les domaines de la réalitée est-elle légitime :

puce La science est à deux faces. Si d'une part elle est, par essence, théorique et spéculative, de l'autre elle vise à l'application ... La spéculation et l'application sont inséparables, et les grecs n'avaient pas faits exception à cet égard: la mathématique naissante ne s'appliquait-elle pas de bonne heure à l'étude des sons au mouvement des astres, aux phénomènes optiques? - Milhaud
puce Elle (la mathématique) n'est pas une invention, au sens strict du mot, parce qu'elle comporte une part bien plus grande de nécessité... L'invention mathématique constitue-t-elle alors une découverte? On plus, car on ne peut jamais soutenir qu'une réalité nouvelle existait telle qu'elle avant cette découverte. - Piaget
puce Oui, je crois que l'application manque beaucoup plus souvent que le don. L'insuffisance d'application provient souvent d'un doute sur sa propre importance ; mais est due plus fréquemment encore à  une suffisance excessive. - André Gide
puce La philosophie n’est autre chose que l’application de la raison aux différents objets sur lesquels elle peut s’exercer. - Jean le Rond D'Alembert
puce La mathématique est une science dangereuse : elle dévoile les supercheries et les erreurs de calcul. - Galileo Galilei