le conscient et l'inconscient sont ils si différents

le conscient et l'inconscient sont ils si différents Sujets / Le sujet / La conscience /

Un début de problématisation ...

    La découverte de l'inconscient constitue-t-elle une défaite pour la
conscience ? Les actes manqués, les rêves, la conscience les constate mais se montre inca¬pable de les expliquer : comment ai-je pu dire le contraire de ce que je voulais dire ? La conscience découvre en même temps ses limites et le fait qu'elle n'est pas transparente à elle-même, qu'elle est incapable d'expliquer certains événements qui surviennent en elle. La découverte de l'inconscient constitue-t-elle une « humiliation » pour la conscience, selon l'expression de Freud ? Doit-elle s'avouer qu'elle ne règne pas seule sur les conduites humaines ? Ou au contraire sa capacité à découvrir les processus inconscients constitue-t-elle une victoire pour la conscience, débordant les limites qui semblaient lui être assignées ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : le conscient et l'inconscient sont ils si différents

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de le conscient et l'inconscient sont ils si différents Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "le conscient et l'inconscient sont ils si différents". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Quels sont les différents types de grandeurs et leurs spécificités dans les pensées de Pascal? - Commentaires de Philosophie
puce Prendre conscience de l'inconscient est-ce élargir notre conscient? - L'inconscient
puce Qu'est-ce qui différencie les approches de l'inconscient selon les différents auteurs étudiés? (S.Freud, A.Freud, A.Adler, G.Groddeck, G.Roheim, B.Bettelheim, Jung, M.Klein) Donnez une conclusion au cours. Que peut-on pouvoir en retirer dans une approche - L'inconscient
puce Est ce parce qu'ils pensent que les hommes sont ils conscient ? - La conscience
puce est-il necessaire et suffit il de ne pas etre inconscient pour etre conscient - L'inconscient




Citations sur le conscient et l'inconscient sont ils si différents :

puce Si la thérapeutique analytique agit en "transformant l'inconscient en conscient", c'est que la conscience est beaucoup plus qu'une qualité ajoutée qui ne change pas l'essence du psychique. Il est faux que la cure fasse passer le "souvenir" pathogène de l'inconscient dans le conscient, elle conduit à former un "souvenir" là où il avait "quelque chose" qui opprimait la conscience, "quelque chose qui était issu du passé mais qui était un infra-souvenir et qui, sans doute, opprimait la conscience parce qu'elle ne pouvait plus former un souvenir sur cette matière mnémonique (qui intéresse la mémoire) et affective de nature psychique. - Paul Ricoeur
puce Toute la tâche du traitement psychanalytique pouvait être résumée dans la formule: transformer tout l'inconscient pathogénique en conscient. - Freud
puce La psychanalyse existentielle rejette le postulat de l'inconscient: le fait psychique est, pour elle, coextensif à la conscience. Mais si le projet fondamental est pleinement vécu par le sujet et, comme tel, totalement conscient, cela ne signifie nullement qu'il doive être du même coup connu par lui, tout au contraire. - Jean-Paul Sartre
puce L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et .... nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. - Freud
puce C'est de la poursuite de cet au-delà qui n'est rien, qu'il revient au sentiment d'un être conscient de soi, qui n'est que son propre reflet dans le monde des choses. Car il est le compagnon des êtres qui sont là devant lui, et qui en effet qui ne se savent pas. - Jacques Lacan