'la destruction du passé est le plus grand crime'

'la destruction du passé est le plus grand crime' Sujets / La culture / L'histoire /

Un début de problématisation ...

    L'histoire, en tant que connaissance du passé, est une incessante lutte contre la destruction du passé. Elle permet à l'humanité d'en savoir plus sur ses origines et de garder en mémoire les détails de son évolution.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : 'la destruction du passé est le plus grand crime'

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de 'la destruction du passé est le plus grand crime' Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "'la destruction du passé est le plus grand crime'". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce L'homme est-il artisan de sa propre destruction ? - La technique
puce peut-on désirer la destruction du monde - Le désir
puce le mensonge est-il un crime - La vérité
puce Qu'est-ce qu'un crime contre l'humanité? - La justice et le droit
puce Punit-on le crime par désir de vengeance - La justice et le droit




Citations sur 'la destruction du passé est le plus grand crime' :

puce Un grand aversion présente est souvent le seul signe d'un grand amour passé. - Charles-Augustin Sainte-Beuve
puce Aucun crime n’est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c’est ce que font les autres. - Oscar Wilde
puce L'histoire est un grand présent, et pas seulement un passé. - (Emile Chartier) Alain
puce Tel passe pour un grand esprit qui ne serait qu'un sot s'il n'était pas ministre. - Claude Adrien Helvétius
puce Le temps est en soi plutôt cause de destruction, puisqu'il est nombre du mouvement et que le mouvement défait ce qui est. - Aristote