peut-on dire que la tolérance à l'égard des différences est non seulement une attitude morale mais a

peut-on dire que la tolérance à l'égard des différences est non seulement une attitude morale mais a Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    Introduction :
La question de savoir si la tolérance à l'égard des différences est à la fois une attitude morale mais aussi un comportement utile était déjà actuelle il y a deux cents ans. En effet, pendant la Révolution française, le problème du conflit entre démocratie et tolérance s'est posé avec acuité : la Terreur fut la solution adoptée1. Heureusement, ce genre de solution extrême est aujourd'hui discrédité. On pourrait même affirmer, en exagérant à peine, qu'il répugne tellement aux démocrates modernes de faire des entorses au principe de tolérance qu'ils préféreraient sacrifier la démocratie plutôt que de risquer d'apparaître intolérants. La solution, pour la démocratie, doit donc se trouver quelque part entre ces deux pôles : la Terreur et l'acceptation béate de sa propre destruction.


Nous allons tout d'abord retracer brièvement l'origine historique de la problématique pour en arriver à comprendre en quels termes se pose aujourd'hui cette question. Ensuite nous expliquerons pourquoi la tolérance est une attitude morale. Enfin nous exprimerons notre propre solution en essayant de montrer que la tolérance ne peut se contenter d'être une attitude morale mais doit aussi être un comportement utile qui, s'il n'existe pas, peut mettre la démocratie en péril.



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : peut-on dire que la tolérance à l'égard des différences est non seulement une attitude morale mais a

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de peut-on dire que la tolérance à l'égard des différences est non seulement une attitude morale mais a Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "peut-on dire que la tolérance à l'égard des différences est non seulement une attitude morale mais a". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut-on dire qu'il n' y a pas de justice, mais seulement des lois ? - La justice et le droit
puce . En quel sens l’attitude à l’égard du travail contribue-t-elle à son appréciation comme pénible - Le travail
puce A Athènes, dans l'Antiquité, les citoyens assistaient en masse aux représentations théâtrales. Le théâtre était considéré non seulement comme un moyen de divertissement mais aussi comme un moyen d'éducation morale et civique. Les pièces que vous connaisse - Autres sujets..
puce la philosophie n'est pas seulement une activité spéculative.Elle est une attitude devant la vie et elle est un pouvoir de conversion - Le savoir
puce une tolerance illimitée a pour consequence fatale la dispariton de la tolerance.si l'on est d'une absolue,même envers les intolerants,et qu'on ne defende pas la société tolerante conte leurs assauts,les tolerants seront anéantis et avec eux la tolérance.j - La morale




Citations sur peut-on dire que la tolérance à l'égard des différences est non seulement une attitude morale mais a :

puce On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale de nombreux Juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi. - Pierre Desproges
puce L'attitude que représente le pragmatisme est une attitude depuis longtemps bien connue, puisque c'est l'attitude des empiristes. - William James
puce Les hommes apprendront-ils jamais que la politique n'est pas la morale, mais qu'elle s'occupe seulement de ce qui est opportun ? - Henry David Thoreau
puce Ainsi on peut bien dire que ce mot vérité, en sa propre signification, dénote la conformité de la pensée avec l'objet, mais que, lorsqu'on l'attribue aux choses qui sont hors de la pensée, il signifie seulement que ces choses peuvent servir d'objets à des pensées véritables, soit aux nôtres, soit à celles de Dieu; mais on ne peut donner aucune définition de logique qui aide à connaître sa nature. - Descartes
puce Les thèses défendues par J. Habermas me semblent, non seulement faire preuve d'injustice à l'égard du principe de subjectivité, mais aussi, à la faveur d'une reconduction de la confusion entre sujet et individu, témoigner d'une regrettable erreur de stratégie philosophique et intellectuelle. - Alain Renaut