Explication du texte de Rousseau "Emile", livre II, p.157 "Les premiers mouvements naturels de l'homme[...]et à ne jamais rien savoir.

Explication du texte de Rousseau Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    Au sens individuel, la culture consiste en un ensemble de savoirs et de savoir-faire. On peut comprendre ce sens du mot à partir de l’éducation (Bildung en allemand) et à partir de la culture au sens d’agriculture : il s’agit de développer certaines facultés contenues en germe par un travail approprié. Ce développement des facultés peut se comprendre aussi bien au niveau individuel qu’au niveau historique, qui concerne l’espèce entière. En effet, la culture se transmet et se développe de génération en génération. On touche ici à la culture au sens collectif, qui désigne un ensemble d’institutions, c’est-à-dire un ensemble de manières de faire, de penser et de vivre qui s’incarnent dans des œuvres (religion, productions artistiques, langues, productions techniques, systèmes politiques, sciences et philosophie, gastronomie, mœurs et coutumes, etc.).
Insistons sur un deuxième point : la culture n’est pas une pure connaissance abstraite. Elle consiste au contraire en des choses acquises (qui se distinguent donc de notre « nature » humaine, de ce que nous sommes spontanément) mais qui se mêlent intimement à la vie et à l’action. La culture n’est donc pas une connaissance ou une forme abstraite et indépendante de la vie mais au contraire une manière de vivre. C’est en ce sens qu’on peut dire que « la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié » , et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit entre la culture et la vie

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Explication du texte de Rousseau "Emile", livre II, p.157 "Les premiers mouvements naturels de l'homme[...]et à ne jamais rien savoir.

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Explication du texte de Rousseau Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Explication du texte de Rousseau "Emile", livre II, p.157 "Les premiers mouvements naturels de l'homme[...]et à ne jamais rien savoir.". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Explication du texte de Rousseau du livre 1, chapitre 1 du contrat social - Commentaires de Philosophie
puce dissertation de la troisieme maxime du texte de Rousseau "Emile ou l ' éducation" - La morale
puce EXPLICATION de texte linéaire de saint augustin, les confessions, livre XI chap 7 - Autres sujets..
puce explication de texte Kant Critique de la raison C'est la loi morale, dont nous avons immédiatement conscience ...sans la loi morale, lui serait restee inconnue" explication de ce texte sur la liberté et la morale. Diviser ce texte en 3 parties - Commentaires de Philosophie
puce Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42 - Commentaires de Philosophie




Citations sur Explication du texte de Rousseau "Emile", livre II, p.157 "Les premiers mouvements naturels de l'homme[...]et à ne jamais rien savoir. :

puce Le plus souvent on veut savoir que pour parler. Autrement, on ne voyagerait pas sur la mer pour ne jamais rien en dire, et pour seul plaisir de voir, sans espérance d'en jamais rien communiquer. - Pascal
puce La lecture véritable surpasse le texte qui est lu, brise ses marges, va plus loin. Le texte est un supprot presque miraculeux pour que la lecture instaure un monde nouveau. - Roberto Juarroz
puce L'oeuvre d'un homme, c'est l'explication de cet homme. - Paul Gauguin
puce Quand on ne sait pas, on ne se pose pas trop de questions, mais quand on commence à disposer d'un début d'explication, on veut à tout prix tout savoir, tout comprendre. - Bernard Werber
puce Le but de la société est le bonheur commun. Le gouvernement est institué pour garantir à l'homme la jouissance de ses droits naturels et imprescriptibles. (Déclaration du 27 Juin 1793) - Déclaration des Droit de l'Homme