Le génie existe-t-il?

Le génie existe-t-il? Sujets / La culture / L'art /

Un début de problématisation ...

    L’aptitude à produire le beau, ce qu’on nomme le génie ne paraît pas pouvoir s’apprendre...

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Le génie existe-t-il?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Le génie existe-t-il? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Le génie existe-t-il?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Le génie existe-t-il? - L'art
puce Qu'est ce qu'un génie? - Autres sujets..
puce Qu'est ce qu'un génie? - L'art
puce le génie et la règle - L'art
puce L'artiste est-il nécessairement un Homme de génie? - Autres sujets..




Citations sur Le génie existe-t-il? :

puce Quand le génie de l'invention s'éteint, le génie de l'histoire s'éveille. - d'Aurevilly Barbey
puce Le gène fait le génie, mais le génie perfectionne le gène. - Louis Pauwels
puce L'activité du génie ne paraît pas le moins du monde quelque chose de foncièrement différent de l'activité de l'inventeur en mécanique, du savant astronome ou historien, du maître en tactique ... Toute activité de l'homme est compliquée à miracle, non pas seulement celle du génie; mais aucune n'est un "miracle. - Friedrich Nietzsche
puce Il n'existe pas de défaite, si ce n'est de l'intérieur. Il n'existe réellement aucune barrière insurmontable si ce n'est votre propre faiblesse naturelle quant au but poursuivi. - Ralph Waldo Emerson
puce Il existe une justice et une injustice dont tous les hommes ont comme une divination et dont le sentiment leur est naturel et commun, même quand il n'existe entre eux aucune communauté ni contrat. - Aristote