l'homme est-il un être contre-nature

l'homme est-il un être contre-nature Sujets / Le sujet / L'homme, l'humain /

Un début de problématisation ...

    L’homme est un animal raisonnable et à ce titre contre-nature. Il est à l’image de dieu. Il se situe au sommet de l’échelle de l’évolution. Parce qu’il est l’être de la raison, son histoire est celle d’une marche vers la perfection.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : l'homme est-il un être contre-nature

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de l'homme est-il un être contre-nature Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "l'homme est-il un être contre-nature". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce L'esprit scientifique doit se former contre la Nature,contre ce qui est,en nous et hors de nous,l'impulsion et l'instruction de la Nature,contre l'entrainement naturel,contre le fait coloré et divers - La théorie et l'expérience
puce "Avec le monde a commencé une guerre qui doit finir avec le monde et pas avant : celle de l'Homme contre la nature, de l'esprit contre la matière, de la liberté contre la fatalité. L'Histoire n'est pas autre chose que cette interminable lutte." - L'histoire
puce y a-t-il un sens à parler de pratiques contre nature au sujet de l'homme? - La liberté
puce L'homme est-il par nature un être religieux ? - L'homme, l'humain
puce L'homme est-il par nature un être religieux ? - La religion




Citations sur l'homme est-il un être contre-nature :

puce Les fautes contre la raison procèdent tout autant que les autres de la nature humaine, si bien que les actes de l'homme proviennent de la colère et du désir. Il est donc absurde de les considérer comme ne provenant pas de notre volonté. - Aristote
puce Quelle est donc cette nature sujette à être effacée? La coutume est une seconde nature qui détruit la première. Mais, qu'est-ce que nature? Pourquoi la coutume n'est-elle pas naturelle? J'ai grand peur que cette nature ne soit qu'une première coutume. - Pascal
puce Ainsi le sublime n'est contenu en aucune chose de la nature, mais seulement en notre esprit, dans la mesure où nous pouvons devenir conscients d'être supérieurs à la nature en nous, et, ce faisant, à la nature en dehors de nous... - Kant
puce C'est en effet la tâche principale de la culture, le véritable fondement de son existence que de nous défendre contre la nature. - Freud
puce Pour ce qui est, tout d'abord, des méthodes, il semble impossible d'introduire une opposition entre les sciences de l'homme et les sciences naturelles, ni du point de vue de l'expérimentation ni de celui du calcul ou de la déduction... Pour ce qui est, maintenant, des domaines que couvrent les sciences de l'homme, le fait remarquable qui s'oppose à toute séparation radicale avec les sciences naturelles est qu'il n'est pas une des premières qui ne finissent par s'étaler jusque sur le terrain des secondes, pendant que les généralisations des secondes intéressent de plus en plus les premières... Par contre, si ni les méthodes ni les domaines ne conduisent à des coupures nettes entres entre les sciences de l'homme et celles de la nature, les concepts utilisés pourraient conduire à des oppositions plus marquées... C'est assez dire que la distinction entre l'"explication" (causale) et la "compréhension" (des significations et intentions, donc des implications et désignations), si fondée soit elle, n'est nullement de nature à opposer les sciences de l'homme et celles de la matière: elle met en évidence deux aspects irréductibles ... toute science tend à les concilier les unes dans le sujet humain ... les autres dans la coordination entre les données expérimentales provenant de l'objet et les instruments déductifs fournis par le sujet. - Piaget