Pour se libérer de son passé, faut-il l'oublier?

Pour se libérer de son passé, faut-il l'oublier? Sujets / Le sujet / Le temps /

Un début de problématisation ...

    Le poids du passé... Cette formule largement répandue résonne chez certains et traduit l'incapacité à digérer des événements qui se sont produits. Au-delà, ce fardeau supposé traduit l'impossibilité de se projeter vers l'avant, muselé qu'est l'individu par son passé, voire son passif. Le passé, en effet, est la somme des événements et faits déjà produits et, lorsque ce passé demeure dans l'esprit, il est lié à la mémoire. C'est elle, en effet, qui témoigne du temps révolu.
Le sujet pose ici la question de la mémoire, finalement : la mémoire est-elle un fardeau pour avancer? En effet, s'il faut oublier son passé, alors il faut faire comme si celui-ci n'avait pas existé. Ici, le sujet présuppose l'idée d'un passé négatif ; or les souvenirs peuvent également être agréables, et il est peu probable que quelqu'un souhaite se libérer de la mémoire d'événements heureux. Il est donc ici question du poids des éléments douloureux qui viennent entâcher l'esprit de l'individu dans le présent. Or, c'est justement la mémoire qui fait de nous ce que nous sommes : nous sommes une accumulation, un agrégat, rendu possible par la mémoire. Sartre va même jusqu'à dire que l'existence précède l'essence. Cependant, certains événements passés peuvent entraver notre progression personnelle ou, pire, nous faire perdre le goût de la vie, l'espoir : ne serait-il pas alors plus simple de pouvoir oublier ce qui est trop dur? Se pose alors la question de la mémoire sélective. Or il est clair que ce sont les épreuves qui nous grandissent et nous permettent de progresser. Goethe résumait ainsi la situation : "qui ne sait tirer les leçons de deux mille ans vit seulement au jour le jour". Ainsi, pour répondre au sujet, il faudra d'abord dénouer cette problématique : est-il préférable d'avoir une mémoire sélective? C'est ce que nous allons étudier.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Pour se libérer de son passé, faut-il l'oublier?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Pour se libérer de son passé, faut-il l'oublier? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Pour se libérer de son passé, faut-il l'oublier?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Faut il oublier le passé pour se donner un avenir ? (BAC ES 2010) - Le temps
puce Faut il oublier le passé pour se donner un avenir ? (BAC L 2010) - Le temps
puce faut-il oublier le passé? - Le temps
puce Faut-il apprendre à oublier le passé ? - L'histoire
puce faut il oublier ou rester fidéle à son passé et a ses origines - L'existence




Citations sur Pour se libérer de son passé, faut-il l'oublier? :

puce Si, ..., la conscience retient le passé et anticipe l'avenir, c'est précisément, sans doute, parce qu'elle est appelée à effectuer un choix: pour choisir, il faut penser à ce qu'on pourra faire et se remémorer les conséquences, avantageuses ou nuisibles de ce qu'on a déjà fait; il faut prévoir et il faut se souvenir. - Henri Bergson
puce Pour obtenir une vérité quelconque sur moi, il faut que je passe par l'autre. - Jean-Paul Sartre
puce Pour certains , il est difficile d'oublier leur amour , pour d'autres , il est facile d'aimer l'oubli . - Inconnu
puce Aimer, c'est se libérer de sa peur. - Dr Gérard Jampolsky
puce Si la mort physique est le prix à  payer qu'il me faudra payer pour libérer mon frère blanc, et tous mes frères et soeurs, d'une mort permanente de l'esprit, alors rien ne saurait être plus rédempteur. - Martin Luther King