Littérature : occupation d'oisifs. G. Flaubert

Littérature : occupation d'oisifs. G. Flaubert Sujets / Commentaires de textes / Commentaires de Français /

Un début de problématisation ...

    Flaubert est le contemporain de Charles Baudelaire et il occupe, comme le poète des Fleurs du Mal une position charnière dans la littérature du XIXe siècle.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Littérature : occupation d'oisifs. G. Flaubert

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Littérature : occupation d'oisifs. G. Flaubert Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Littérature : occupation d'oisifs. G. Flaubert". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce la philo est elle une occupation sérieuse - Autres sujets..
puce la philosophie est elle une occupation sérieuse ? - Le savoir
puce Que pensez vous de cette formule de Flaubert : "Le superflu est le premier des besoins. " - Le désir
puce De cervantès à Flaubert , les romanciers n'ont cessé de mettre en garde leurs lecteurs contre les dangers de l'illusion romanesque . Ces avertissements vous semblent ils fondés ? - Autres sujets..
puce une oeuvre d'imagination n'est pas forcément une oeuvre amusante, dans le sens banal et facile du mot, et telle étude de moeurs de Balzac ou de Flaubert est aussi sérieuse que n'importe quel livre de science, de philosophie ou d'histoire. Commentez cette - Autres sujets..




Citations sur Littérature : occupation d'oisifs. G. Flaubert :

puce Le langage encourt un risque là  ou la littérature devient perméable à  la philosophie, et la philosophie à  la littérature : ou la littérature parvient à  la finesse de la pensée abstraite, ou la philosophie succombe aux attraits de lamusique verbale... - Menno Ter Braack
puce Il y a tout d'abord la littérature de la connaissance, et secondement, la littérature de la puissance. La fonction de la première est d'enseigner ; la fonction de la seconde est d'émouvoir. - Thomas de Quincy
puce La différence entre littérature et journalisme, c’est que le journalisme est illisible et que la littérature n’est pas lue. - Oscar Wilde
puce Plus on fait de choses, plus on a de temps pour en faire. Moins on en fait, moins on en a : les oisifs, n'ont jamais une minute à  eux. - Maurice Sachs
puce On me demandait l'autre jour : "Qu'est-ce que vous faites ? - Je m'amuse à  vieillir, répondis-je. C'est une occupation de tous les instants." - Paul Léautaud