NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ?

NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ? Sujets / Le sujet / L'homme, l'humain /

Un début de problématisation ...

    NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ?
Ce sujet est une paraphrase de Simone de Beauvoir (« on ne naît pas femme, on le devient ») L’idée c’est qu’il n’y a pas de nature humaine originelle, mais que l’homme ne serait pas autre chose que ce qu’il se fait. C’est aussi l’idée que cette image de l’homme est une construction permanente : dimension du devenir opposé à un héritage passif.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce on ne nait pas femme on le devient - L'homme, l'humain
puce Nait-on artiste ou le devient-on? - L'art
puce on ne nait pas femme on le devient - L'homme, l'humain
puce Naît-on libre ou le devient-on? - La liberté
puce En étant citoyen, devient-on plus humain? - La justice et le droit




Citations sur NAIT-ON HUMAIN OU LE DEVIENT-ON ? :

puce On ne naît pas femme ! On le devient. - Simone de Beauvoir
puce On devient pâtissier, mais on naît boulanger. - Anonyme
puce On devient pâtissier, mais on naît boulanger. - Anonyme
puce L'univers le plus inhumain devient humain par la force de l'habitude. - Yasunari Kawabata
puce La chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature. - seb clement