la seule manière de protéger sa culture, c'est d'accepter de la mettre en danger

la seule manière de protéger sa culture, c'est d'accepter de la mettre en danger Sujets / La culture / La technique /

Un début de problématisation ...

    POUR ALLER PLUS LOIN
LÉVI-STRAUSS, c., Entretien, Le Monde, 21.1.79. JONAS, H., Le Principe Responsabilité, Cerf, 1979. SERRES, M., Le Contrat naturel, François Bourin, 1990.
FERRY, t:., philosophe contemporain, Le Nouvel Ordre écolo­gique ; l'arbre, l'animal et l'homme, Grasset, 1992.
Analyse des concepts
La nature désigne d'abord l'ensemble des éléments anciens, vivants et non vivants, — air, mer, forêts, lacs, ruisseaux, montagnes, etc. — qui constituent la terre pri­mitive. On englobe aussi sous le nom de nature la vie animale. Par extension, la nature désigne la terre dans son entier et les êtres qui l'habitent ; elle s'arrête au seuil de l'humanité, et de son univers culturel.
Protéger et respecter : envisagée objectivement, la protec­tion s'oppose à la destruction. Dans les espaces naturels protégés, comme les réserves ou les parcs naturels, on ne peut pas tuer les animaux ni abattre les arbres. Envisagée subjectivement, la protection est le rapport par lequel le plus fort met sa force au service du plus faible : l'adulte protège l'enfant.
Contrairement à la protection, le respect est un rapport à l'autre qui ne repose pas sur la force, mais sur le droit. Le respect ne s'adresse pas au plus faible, mais à mon égal en dignité et en droits ; non aux choses mais aux per­sonnes. On peut protéger sans respecter : ainsi, le proxé­nète protège la prostituée par la même force qu'il emploie à la contraindre à vendre son corps comme une chose.
Problématique
La problématique concerne ici le rapport de l'homme à la nature. Elle prend la forme d'une alternative : protection ou respect. La question s'adresse implicitement à l'homme d'aujourd'hui. Elle présuppose, ce que nous savons tous, qu'il a un pouvoir sur la nature, et aussi la capacité de la détruire, de la souiller (pollution). Elle demande donc qu'on tire au clair le type de rapport qu'il faut établir avec la nature. S'agit-il simplement de contrôler notre puissance technologique et industrielle afin de limiter notre capacité de nuisance ? Faut-il au contraire revoir radicalement, au plan philosophique, notre rapport à elle, et la considérer digne d'un respect que nous accordions jusque-là à la seule humanité ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : la seule manière de protéger sa culture, c'est d'accepter de la mettre en danger

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de la seule manière de protéger sa culture, c'est d'accepter de la mettre en danger Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "la seule manière de protéger sa culture, c'est d'accepter de la mettre en danger". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce l'homme doit-il protéger la nature ou bien s'en protéger ? - L'homme, l'humain
puce Ecrivez un blâme paradoxal et ironique à la manière de Voltaire : vous reproduirez une situation d'énonciation analogue a celle du texte d'appui : " De l'horrible danger de la lecture" - Divers
puce Les lois existent-elles pour protéger les individus ou pour protéger la société? - La justice et le droit
puce la seule utilité de la peine est de faire du criminel un honnête homme si la chose est possible ou si non de le mettre hors état de nuire - La justice et le droit
puce l'histoire de l'humanité est-elle celle d'une seule culture? qu en pensez vous? - L'histoire




Citations sur la seule manière de protéger sa culture, c'est d'accepter de la mettre en danger :

puce Le timide a peur avant le danger, le lâche au milieu du danger, le courageux après le danger. - Johann Paul Firedrich (Jean-Paul) Richter
puce C'est une mauvaise manière de protéger les lettres que de pendre les lettrés. - Victor Hugo
puce La vie est si fort que seule la mort peut y mettre fin. - Inconnu
puce Le modèle culturel de toute civilisation fait usage d'un certain segment du grand arc de cercle des buts et des motifs humains en puissance... Sans le choix, aucune culture ne pourra mener à bien sa tâche de façon intelligible; et les intentions qu'elle choisit et qu'elle s'approprie sont une manière beaucoup plus importante que les détails particuliers de technologie ou les formalités du mariage, qu'elle choisit aussi d'une manière semblable. - Ruth Bénédi
puce En sommes, l'empirisme commence par l'enregistrement des faits évidents, la science dénonce cette évidence pour découvrir des lois cachées... Il n'y a de science que de ce qui est caché ... Découvrir est la seule manière active de connaître. Corrélativement faire découvrir est la seule méthode d'enseigner. - Bachelard