le travail est-il refus de la servitude?

le travail est-il refus de la servitude? Sujets / La culture / Le travail /

Un début de problématisation ...

    Pourquoi travaillons-nous ? Chacun se plaint du caractère pénible et envahissant du travail, mais ceux qui n'en ont pas n'aspirent qu'à en trouver ou à en retrouver. Le travailleur attend avec impatience une retraite qu'il ne sait souvent pas à quoi consacrer, le moment venu. Paresser nous donne mauvaise conscience, et nous sommes prompts à condam¬ner les individus — ou les peuples — qui nous semblent s'abandonner à ce « vice ». Le travail ne nous inspire-t-il pas des sentiments et des jugements bien contradictoires ? Ou bien y aurait-il malgré tout une cohérence à voir dans le travail un simple mal nécessaire, et dans la paresse un vice ? Notre attitude à l'égard du travail est-elle marquée par la contradiction, nos jugements sur le travail et la paresse émanent-ils de systèmes de valeurs divergents, et comment coexis¬tent-ils alors en nous ? Qu'il y ait cohérence ou contradiction dans nos idées concernant le travail, d'où provient cette ambiguïté, en quoi est-elle révélatrice de nos attentes face au travail, de notre attitude devant le travail, et finalement de notre expérience du travail ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : le travail est-il refus de la servitude?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de le travail est-il refus de la servitude? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "le travail est-il refus de la servitude?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce le travail est-il refus de la servitude? - Le travail
puce Le travail n'est-il qu'une servitude ? - Le travail
puce le refus de travail a-t-il un sens? - Le travail
puce Y a-t-il une servitude volontaire ? - La liberté
puce y a t il une servitude volontaire? - La société




Citations sur le travail est-il refus de la servitude? :

puce Le principe de ce que j’appelle «négation» c’est le refus de la relation d’alliance, c’est-à-dire le refus de l’altérité. L’autre, quel qu’il soit, est traité comme une chose dont on va se grossir, et qu’on va donc détruire, pour se grossir de lui. - Jaulin
puce Le vrai travail est avec l’homme ; c’est le travail des champs et des jardins, les heureux échanges formés sous le regard, et la division du travail, mais non point poussée jusqu’à la division des hommes. - Alain
puce Cette folie est l'amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu'à l'épuisement des forces vitales de l'individu et de sa progéniture... il faut mater la passion extravagante des ouvriers pour le travail... - Lafargue
puce Le loisir dépend étroitement du travail, mais il est vrai aussi qu'il contient des éléments irréductibles au travail; il est vrai aussi qu'il dépasse le travail et qu'il offre à l'homme des possibilités que celui-ci ne retrouvera nulle part ailleurs. - Domenach
puce L'acquiescement éclaire le visage. Le refus lui donne la beauté. - René Char