peut on vraiment rien tirer de fecond de la contradiction

peut on vraiment rien tirer de fecond de la contradiction Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    Les premiers matériaux d'une réflexion sur l'argumentation ne sont sans
doute pas les traités ni les ouvrages de rhétorique, mais l'expérience que nous faisons quotidiennement de l'accord ou du désaccord. L'acte d'argumenter est à la racine d'une relation intersubjective : à première vue c'est un combat, un corps à corps où se joue la signification passée, présente et future non seulement des actions humaines, mais aussi du donné mondain lui-même. Les beaux parleurs, ceux qui excellent dans l'exposition des arguments rallieront plus d'auditeurs, et / ils emporteront la décision. Sans doute ce combat n'est possible que parce que

ce sur quoi porte le désaccord relève du probable, de l'incertain. C'est dire que l'argumentation est d'abord l'expérience de l'ambiguïté. C'est parce que le sens est versatile qu'il faut argumenter pour surmonter, au moins provisoirement, cette versatilité.
Or c'est là que se noue notre interrogation sur l'essence même de l'argumentation. Faut-il penser qu'argumenter est un acte souverain qui fonde plus ou moins arbitrairement un sens ? Et il faudra alors se prononcer sur ce « plus ou moins ». Ou bien l'argumentation n'est-elle que la modalité superfétatoire de l'exposition d'une vérité toujours déjà là ? Autrement dit le projet même d'argumenter semble victime d'une contradiction interne : il sollicite d'une part des preuves et des procédures logiques de validation, et en ce sens il s'adresse à la raison, mais il est soucieux également de plaire et d'emporter l'adhésion indépendamment de tout contenu de vérité. L'argumentation est ainsi placée entre deux limites qui lui sont extérieures : la logique et la violence. Elle oscille entre deux pôles qui la constituent : la preuve et la persuasion. Or le philosophe, lui aussi, se rend sur la place publique et se prête à l'exercice des questions et des réponses. Il lui faut donc courir le risque d'argumenter sans séduire, car c'est le statut même de son discours qui est ici en jeu.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : peut on vraiment rien tirer de fecond de la contradiction

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de peut on vraiment rien tirer de fecond de la contradiction Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "peut on vraiment rien tirer de fecond de la contradiction ". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Pensez-vous qu’un auteur de contes philosophiques ou de fables doive exprimer explicitement la morale ou la leçon à tirer du récit qu’il propose ou qu’au contraire il faille laisser au lecteur le soin de tirer lui-même les enseignements de ce qu’il a lu. - Divers
puce "L'ambitieux ne désire rien tant que la gloire et ne redoute rien tan que la honte. A l'envieux, rien n'est plus agréable que le malheur d'autrui, et rien plus insupportable que le bonheur d'un autre". En méditant ce jugement de Spinoza (Ethique , III , - Autres sujets..
puce Peut-on être en contradiction avec soi-même ? - Le soi
puce Peut-on parler sans contradiction de Maître à penser ? - La matière et l'esprit
puce Comment comprendre cette citation : " Rien ne vaut la vie, mais si rien ne vaut plus que la vie, alors la vie ne vaut rien. " ;de Cornelius Castoriadis - Autres sujets..




Citations sur peut on vraiment rien tirer de fecond de la contradiction :

puce Vous n’avez pas vraiment vécu avant d’avoir découvert qu’un lecteur de disquettes peut aller à la piste -1 (...) et se plaindre de n’y trouver rien à lire. - Dave Small
puce Il ne reste plus rien à redouter dans la vie pour qui a vraiment compris que hors de la vie il n'y a rien de redoutable. - Epicure
puce En matière d'Etat, il faut tirer profit de toutes choses, et ce qui peut être utile ne doit jamais être méprisé. - Cardinal de (Armand Jen du Plessis) Richelieu
puce Le hasard est le plus grand romancier du monde ; pour être fécond, il n'y a qu'à  étudier. - Honoré de Balzac
puce L'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut. - Jean-Jacques Rousseau