Analyse / Synthèse - Fiche repère de philosophie

Analyse / Synthèse

 

D’après le dictionnaire Trésor de la langue française informatisé (TLFI)

 

L’analyse, c’est la décomposition d’une chose en ses éléments. C’est l’examen permettant d’isoler ou de discerner les différentes parties d’un tout. Dans le domaine de la morale et de la psychologie, l’analyse est l’examen qui cherche à saisir les mobiles et (ou) les motifs profonds d’un état ou d’un processus. La synthèse, c’est l’opération par laquelle on procède du simple au complexe, des éléments au tout, de la cause aux effets. Dans un sens plus étroit, c’est le procédé, l’opération qui consiste à unir, à faire fusionner des éléments différents pour obtenir un tout, un nouvel élément cohérent.

 

Sens philosophique

 

En philosophie, analyse et synthèse désignent les deux modes fondamentaux de la connaissance. Pour Descartes, l’analyse dévoile le lien de dépendance des effets à l’égard de leurs causes tandis que la synthèse sert avant tout à l’exposition des découvertes. Pour Kant, ces deux mots renvoient à deux manières de se rapporter aux concepts. La synthèse est la méthode des mathématiques qui procèdent par définition, c’est-à-dire par combinaison de concepts simples. L’analyse est la méthode de la philosophie qui isole les traits essentiels d’un concept donné. Cette distinction des méthodes ne doit pas être confondue avec celle qui existe entre le jugement synthétique qui ajoute quelque chose à ce qui est simplement donné dans le(s) concept(s) et le jugement analytique qui ne fait que dévoiler une réalité par l’examen de son concept.    

 

Développement d’un exemple

 

            Prenons l’exemple d’une proposition logique telle que « Il est réveillé et il est sorti » (en imaginant qu’elle soit complexe à vérifier). Pour savoir si cette proposition est vraie ou fausse, on procèdera à son analyse, à sa division en deux propositions élémentaires : « Il est réveillé » et « Il dort ». On juge alors de la valeur de vérité de chacune d’elles, puis on procède à leur synthèse en appliquant la conjonction « et » qui signale que la proposition complexe est « vraie » si et seulement si les deux propositions élémentaires sont vraies. On a donc là une méthode qui combine analyse et synthèse.

 

Pour aller plus loin

 

            Les notions d’analyse et de synthèse sont essentielles dans de nombreux domaines scientifiques : biologie, grammaire, économie, etc. Pensons plus particulièrement à la psychanalyse dont la dénomination, selon le désir de Freud, fait référence à l’analyse chimique. L’analyste, c’est celui qui retrouve sous la multiplicité des symptômes du patient les pulsions qui le gouvernent. Notons que le concept de synthèse a lui aussi sa place en psychanalyse. La synthèse, chez un individu, c’est l’intégration ou l’organisation en un tout structuré de ses diverses expériences psychiques, ses souvenirs, ses perceptions, etc.