Citation de Francois de Sales

Citation de Francois de Sales Citations / Francois de Sales

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Faites comme les petits enfants qui de l'une des mains se tiennent à  leur père, et de l'autre cueillent des fraises ou des mûres le long des haies ...

Voir les autres citations de Francois de Sales ?

Citations liées :

puce Enfants petits petits soucis ; enfants grandis, grands soucis. - Anonyme
puce Nos désirs sont comme les enfants : plus on leur cède, plus ils deviennent exigeants. - Anonyme
puce Nous sommes tous les enfants d'une même famille Universelle dont le Pere est l'Eternel. - Jean paul Nouchi
puce En amour comme dans la nature, certains débroussaillent violemment la forêt et remplissent leur tableau de chasse, alors que d'autres trient patiemment les petits cailloux à la recherche d'une pépite d'or. - Camoulin
puce Je pense que l'espèce d'oppression dont les peuples démocratiques sont menacés ne ressemblera à rien de ce qui l'a précédée dans le monde... Je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs dont ils emplissent leur âme... Au-dessus de ceux-là s'élève un pouvoir immense et tutélaire qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. - Alexis de Tocqueville
puce Le combat est le père et le roi de tout. Les uns, il les produit comme des dieux, et les autres comme des hommes. Il rend les uns esclaves, les autres libres. - Héraclite
puce Ce qui, de ce point de vue, définit intrinsèquement la modernité, c'est sans doute la manière dont l'être humain s'y trouve conçu et affirmé comme la source de ses représentations et de ses actes, comme leur fondement (subjectum, sujet) ou encore comme leur auteur. - Renaut
puce [La vie] est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains, vite. Retiens-là . - Jean Anouilh
puce Le ventre du travailleur est minuscule comme la hutte aux esprits. Le ventre de l'employeur est long comme la corde de la cithare. - Anonyme
puce La vie est courte, mais comme c'est long, de la naissance à  la mort. - Jules Renard
puce Les enfants commencent par aimer leurs parents ; devenus grands, ils les jugent ; quelquefois, ils leur pardonnent. - Oscar Wilde
puce Faites des bêtises, mais faites-les avec enthousiasme. - (Sidonie Gabrielle Colette) Colette
puce On me demandait l'autre jour : "Qu'est-ce que vous faites ? - Je m'amuse à  vieillir, répondis-je. C'est une occupation de tous les instants." - Paul Léautaud
puce Les alouettes roties ne se trouvent pas sur les haies. - Anonyme
puce Faites confiance à  votre instinct. Il vaut mieux que les erreurs soient les votres, plutot que celles de quelqu'un d'autre. - Billy Wilder
puce Si, pour consoler les gens en deuil, on invoque si souvent les lieux communs : tout le monde meurt, les grands comme les petits, les empires et le reste, - c'est que, comme on l'a remarqué, en dehors de ces banalités, il n'y a rien qui puisse servir de consolation. - Emil Michel Cioran
puce Le serviteur est dépourvu de soi; son soi est un autre soi, en sorte que, dans le maître, il s’aliène et se supprime comme le singulier et qu’il a lui l’intuition de son soi essentiel comme d’un autre soi. Au contraire, dans le serviteur, le maître a l’intuition de l’autre Je comme d’un Je supprimé, et celle de son propre vouloir singulier comme d’un vouloir conservé. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Je lui dirais... que les sottises imprimées n'ont d'importance qu'aux lieux ou l'on en gêne le cours ; que, sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur ; et qu'il n'y a que les petits hommes, qui redoutent les petits écrits. - Pierre Augustin de Beaumarchais
puce Il faut apprendre à  éprouver la vie comme un long glissement calme. Au moment ou l'on y parvient, onest aussi près de la mort que de la vie. - Robert Musil
puce Il faut apprendre à éprouver la vie comme un long glissement calme. Au moment ou l'on y parvient, onest aussi près de la mort que de la vie. - Robert Musil