Citation de Pierre Desproges

Citation de Pierre Desproges Citations / Pierre Desproges

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Dieu a dit : "tu aimeras ton prochain comme toi-même", c'est vrai. Mais Dieu ou pas, j'ai horreur qu'on me tutoie, et puis je préfère moi-même, c'est pas de ma faute.

Voir les autres citations de Pierre Desproges ?

Citations liées :

puce Le Sage, au contraire, considéré en cette qualité, ne connaît guère le trouble intérieur, mais ayant, par une certaine nécessité éternelle conscience de lui même, de Dieu et des choses, ne cesse jamais d'être et possède le vrai contentement. - Benedict (Baruch) Spinoza
puce On dit de l'homme qu'il a été le brouillon de dieu... il est vrai mais n'oublions pas que c'est la femme qui a ceuillie et croquée le fruit défendu. - Bubbleski
puce C'est la foi même qui est Dieu. - (Emile Chartier) Alain
puce Mon âme avait faim, privée qu'elle était de la nourriture de l'âme, de vous-même, mon Dieu, mais je ne sentais pas cette faim, j'étais sans appétit pour les aliments incorruptibles ... - Saint Augustin
puce J'ai damander du sable a dieu,il m'as donner le sahara! J'ai demander de l'eau a dieu,il m'as donner l'ocean! J'ai demander l'amour a dieu,il t'as apporter toi! - Inconnu
puce Guerre : "Le merveilleux de cette entreprise infernale, c'est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux et invoque dieu solennellement avant d'aller exterminer son prochain." - Francois-Marie Arouet
puce Dieu a créé l'alcool pour que les femmes moches baisent quand même. - Coluche
puce Le romancier est, de tous les hommes, celui qui ressemble le plus à  Dieu : il est le singe de Dieu. - Francois Mauriac
puce Toute oeuvre a eu dabord un raté , Dieu a dabord créer l'homme et puis la femme. - Inconnu
puce C'est chose notoire que l'homme ne parvient jamais à  la pure connaissance de soi-même jusqu'à  ce qu'il ait contemplé la face de Dieu, et que, du regard de celle-ci, il descende à  regarder soi. - Jean Calvin
puce Même dans les déjeuners plutôt gais, il arrive toujours un moment où un ange passe, Dieu sait pourquoi puisque c’est lui qui le fait passer. - Pierre Desproges
puce Dieu est mort, Marx est mort, et moi même, je ne me sens pas très bien... - Inconnu
puce Puisqu’il est nécessaire que chacune des deux consciences de soi, qui s’oppose l’une à l’autre, s’efforce de se manifester et de s’affirmer, devant l’autre et pour l’autre, comme un être-pour-soi absolu, par là même celle qui a préféré la vie à la liberté et qui se révèle impuissante à faire, par elle même et pour assurer son indépendance, abstraction de sa réalité sensible présente, entre ainsi dans le rapport de servitude. (Phénoménologie de l’esprit) - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Je n'aime point Dieu parce que je ne le connais pas, ni le prochain parce que je le connais. - Charles de Secondat
puce Si tu n'es pas toi même, soit ton prochain. - Stanislas colin
puce Cette intimité qui me protège et me définit est un obstacle définitif à toute communication ... Seule la subjectivité est une existence véritable, mais elle est, par essence, incommunicable. Je suis tout seul et comme muré en moi-même -moins solitaire qu'isolé.Cette intimité qui me protège et me définit est un obstacle définitif à toute communication ... Seule la subjectivité est une existence véritable, mais elle est, par essence, incommunicable. Je suis tout seul et comme muré en moi-même -moins solitaire qu'isolé. Mon jardin secret est une prison.(Du prochain au semblable.) - Berger
puce Si tu n'es pas toi même, soit ton prochain, te fait pas chier... - Stanislas colin
puce Il faut que tous se battent contre tous, comme firent les hordes des premiers temps. Seulement on se bat avec les armes forgées par notre civilisation, et les massacres sont d'une horreur que les anciens n'auraient même pas imaginée. - Henri Bergson
puce N'est-ce pas dans l'ivresse de l'amour que l'homme s'élève aux cieux et s'identifie avec Dieu? Est-il d'amant ou d'amante qui ne divinise l'objet aimé et qui ne croie partager avec lui le bonheur de Dieu? - Fourier
puce Je rends grâce à Dieu car il fit plusieurs Eves, Une aux long cheveux d'or, une autre au sein bruni, Une gaie, une tendre, et quand il eut fini, Ce Dieu qui, au fond, crée toujours les mêmes choses, Avec ce qui restait des femmes fit... les roses. - Victor Hugo