L'art est il étranger à la vie quotidienne

L'art est il étranger à la vie quotidienne Sujets / La culture / L'art /

Un début de problématisation ...

    Ici se pose un problème conceptuel : l'art rompt-il le lien entre imaginaire et réalité du monde ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : L'art est il étranger à la vie quotidienne

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de L'art est il étranger à la vie quotidienne Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "L'art est il étranger à la vie quotidienne ". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce L'art est il étranger à la vie quotidienne - L'art
puce l'art est-il étranger a la realité quotidienne - L'art
puce l'art est-il étranger a la realité quotidienne - L'art
puce l'art est-il étranger a la realité quotidienne - L'art
puce commentaire de la psychopathologie de la vie quotidienne - L'inconscient




Citations sur L'art est il étranger à la vie quotidienne :

puce Le but, c'est d'être heureux. On n'y arrive que lentement. Il y faut une application quotidienne. Quand on l'est, il reste beaucoup à  faire : à  consoler les autres. - Jules Renard
puce Aimer un étranger comme soi-même implique comme contrepartie : s'aimer soi-même comme un étranger. - Simone Weil
puce Je suis homme, rien de ce qui touche à  l'humanité ne m'est étranger. - Térence
puce Il n'y a point d'endroit sur la terre ou l'observateur ne trouve des extravagances, s'il est étranger. - Giacomo Girolamo Casanova
puce Le moi peut quelquefois considérer sa propre personne comme un objet presque étranger. - Paul Valéry