Doit-on fidélité à sa culture

Doit-on fidélité à sa culture Sujets / Le sujet / L'homme, l'humain /

Un début de problématisation ...

    Ici se pose un problème conceptuel : faut il entretenir notre culture ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Doit-on fidélité à sa culture

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Doit-on fidélité à sa culture Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Doit-on fidélité à sa culture". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce l'éloge de le fidélité - L'Amour
puce doit on imposer aux enfants la transmission du passé et de la culture ou doit on attendre comme les enfants indiens qu ils le demandent - Le savoir
puce doit-on nécéssairement penser la culture au pluriel? - Autres sujets..
puce Chacun doit-il défendre l'originalité de a culture? - Autres sujets..
puce la culture doit elle reprimer les tedances naturelles - L'homme, l'humain




Citations sur Doit-on fidélité à sa culture :

puce Il y a dans la fidélité de la paresse, de la peur, du calcul, du pacifisme, de la fatigue et quelquefois de la fidélité. - Etienne Rey
puce Il est absurde d’avoir une règle rigoureuse sur ce qu’on doit lire ou pas. Plus de la moitié de la culture intellectuelle moderne dépend de ce qu’on ne devrait pas lire. - Oscar Wilde
puce Par suite de cette hostilité primaire des hommes les uns envers les autres la société de la culture est constamment menacée de désagrégation. (Le Malaise dans la culture) - Freud
puce La valeur de la culture tient à  l'influence qu'elle exerce sur le caractère. Elle est inutile à  moins qu'elle ne l'ennoblisse et l'affirme. Elle doit servir la vie. Son objectif n'est pas la beauté mais la bonté. - Somerset Maugham
puce Il ne sert à rien à l’homme de la lutte (du maître et de l’esclave) de tuer son adversaire. Il doit le supprimer «dialectiquement». C’est à dire qu’il doit lui laisser la vie et la conscience, et ne détruire que son autonomie. Il ne doit le supprimer qu’en tant qu’opposé à lui et agissant contre lui. Autrement dit il doit l’asservir. - Kojève