la libération passe t-elle par le refus de l'inconscience?

la libération passe t-elle par le refus de l'inconscience? Sujets / Le sujet / L'inconscient /

Un début de problématisation ...

    La psychanalyse freudienne a réussi à imposer l’idée que chaque être humain porte en lui un double obscur, une sorte de réplique vitale du sujet : il y aurait dans l’inconscient une entité trouble, quasi-animale, mais une entité dotée de pensée, de désirs analogues à la pensée et au désir du mental conscient. Il est de bon ton aujourd’hui de se ranger dans l’avis général selon lequel la possibilité d’une maîtrise du sujet par lui-même est illusoire. Il est de même communément admis que la pensée nous échappe, que nous sommes gouverné à notre insu par notre sexualité. Tout cela donne finalement des excuses pour tout : que voulez-vous l’homme est gouverné par son inconscient, même sa pensée ne lui appartient pas ! Alors que dire du reste ! Ma liberté est une belle illusion : c’est l’inconscient qui mène la danse. C’est aussi un alibi assez commode, quand je dois m'excuser d’avoir commis une erreur grave : ce n’est pas vraiment ma faute, c’est mon inconscient qui m’y a poussé ! D’ailleurs l’argument a pignon sur rue, il est courant dans la justice, car on peut aisément déresponsabiliser un acte criminel en disant que « ce n’est pas vraiment de sa faute. Il était inconscient au moment du drame, vu son enfance difficile, ses relations troubles avec sa mère ! Son passé névrotique est ressurgi, il a été poussé à tuer cette femme qu’il disait aimer trop » !


    Mais à force de vouloir tout ramener à l’inconscient l’argument commence à s’émousser et ne prend plus. La question de la justification inconsciente est vraiment très obscure, et on peut avoir de sérieux doutes. La libération passe-t-elle vraiment par le refus de l'inconscience?   



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : la libération passe t-elle par le refus de l'inconscience?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de la libération passe t-elle par le refus de l'inconscience? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "la libération passe t-elle par le refus de l'inconscience?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce la liberation passe t'elle par le refus de la liberté - La liberté
puce la libération passe t'elle par le refus de l'inconscient - L'inconscient
puce la libération de l'homme à l'égard de la nature passe-t-elle nécessairement par la technique? - La technique
puce l'obéissance à la loi est-elle un facteur de libération - La liberté
puce l'inconscience est-elle toujours un mal ? - L'inconscient




Citations sur la libération passe t-elle par le refus de l'inconscience? :

puce Le principe de ce que j’appelle «négation» c’est le refus de la relation d’alliance, c’est-à-dire le refus de l’altérité. L’autre, quel qu’il soit, est traité comme une chose dont on va se grossir, et qu’on va donc détruire, pour se grossir de lui. - Jaulin
puce La différence entre science et inconscience est le fruit de l'imagination. - Inconnu
puce Dans la mémoire le souvenir est présent et le passé se perpétue. Il n'est jamais tout à fait passé... La mémoire est affective et soude les groupes... c'est elle qui fait de la communauté une habitation, un lieu où l'on peut s'installer. - Canivez
puce Je pense fermement que la prise de conscience d'une situation réelle est le premier pas vers la libération. - Albert Memmi
puce L'oubli ne me délivrerait pas du poids de la mémoire. Ce qu'il me faudrait c'est un AUTRE passé. Un passé "B" niant le passé "A". "A" comme Auschwitz, comme la première lettre de l'alphabet de la souffrance.... - Peter Diener