"Penser contre son temps, c'est de l'héroisme. Mais le dire, c'est de la folie." Eugène Ionesco

Sujets / La morale / La liberté /

Un début de problématisation ...

    « On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de
sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou
en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits
— Au demeurant, il n'entre pas dans la définition de
,
l'esprit libre d'avoir des vues plus justes, mais bien plutôt de s'être affranchi des traditions, que ce soit avec bonheur ou avec insuccès. Mais d'ordinaire, il aura tout de même la vérité de son côté, ou tout du moins l'esprit de recherche de la vérité : il veut, lui, des raisons, les autres des croyances ». Dans ce § 225 d'Humain, trop humain, Nietzsche fait écho à la définition traditionnelle du « libre penseur », autrement dénommé « esprit fort » ou « libertin » : la liberté de la pensée est ici définie comme son affranchissement vis-à-vis de tout contenu imposé de l'extérieur, notamment de tout principe moral ou de tout dogme religieux donné à croire par la seule force d'une tradition. La pensée est dite libre si elle est capable de ne pas se conformer à ce que Marx dénomme « l'idéologie dominante ». Déjà Nietzsche jugeait que ceux qu'il pouvait considérer comme des esprits libres étaient « très rares », un happy few, une élite composée d'exceptions, qu'il opposait au « troupeau », devenu majoritaire, des héritiers démocrates de ceux qui furent libres penseurs au Grand Siècle et au Siècle des Lumières. Mais depuis, les idées nietzschéennes concernant la libéra- tion de la pensée ou des moeurs se sont largement répandues au point que les libres penseurs sont devenus les nouveaux bien-pensants, et que le non-conformisme a changé de camp. Il paraît dès lors difficile de définir la liberté de la pensée par le seul affranchissement vis-à-vis de ce qui est traditionnellement ou communément admis : la pensée ne serait libre qu'à la condition de revenir périodiquement à ce qu'elle ,t.irait antérieurement renié, de même que la mode féminine feint de se renouveler en s'allongeant et en se raccourcissant tour à tour. Sous cet aspect, la libre pensée apparaît comme une définition formelle et vide de la liberté de la pensée. Est-il alors possible de définir une liberté qui sauve la pensée de l'asservissement tout en échappant à cette contradiction ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : "Penser contre son temps, c'est de l'héroisme. Mais le dire, c'est de la folie." Eugène Ionesco

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de ""Penser contre son temps, c'est de l'héroisme. Mais le dire, c'est de la folie." Eugène Ionesco". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce envier le bonheur d'autrui c'est folie, le bonheur ne se veut pas tout fait mais sur mesure - Autres sujets..
puce penser par soi même est ce penser contre les autres ? - Autrui
puce Dans un essai intitulé Si par une nuit un voyageur, publié en 1991, Italo Calvino écrit que "c'est un contresens d'écrire aujourd'hui de longs romans : le temps a volé en éclats, nous ne pouvons vivre ou penser que des fragments de temps". - Le temps
puce Dans un essai intitulé Si par une nuit d'hiver un voyageur, publié en 1991, Italo Calvino écrit que "c'est un contresens d'écrire aujourd'hui de longs romans : le temps a volé en éclats, nous ne pouvons vivre ou penser que des fragments de temps". Vous co - Autres sujets..
puce Dans un essai intitulé Si par une nuit d'hiver un voyageur, publié en 1991, Italo Calvino écrit que "c'est un contresens d'écrire aujourd'hui de longs romans : le temps a volé en éclats, nous ne pouvons vivre ou penser que des fragments de temps". Vous co - Autres sujets..




Citations sur "Penser contre son temps, c'est de l'héroisme. Mais le dire, c'est de la folie." Eugène Ionesco :

puce Mais, à mon avis, l'héroïsme, qui est le plus souvent instinctif et impulsif, ignore cette motivation et affronte le danger sans penser à ce qui peut en résulter. - Freud
puce On a réclamé la liberté de penser ce qui est un peu plus absurde que si l'on eût réclamé la liberté de la circulation du sang... Ce que les sophistes appelaient la liberté de penser était la liberté de penser tout haut; c'est à dire de publier ses pensées... la liberté de penser n'était donc que la liberté d'agir. - Louis-Ambroise vicomte de Bonald
puce ... L'érotisme implique une revendication de l'instant contre le temps, de l'individu contre la collectivité. - Simone de Beauvoir
puce Ce n'est pas contre la mémoire que je devrais pester, mais contre la vérité du passé. Oh, si je pouvais la modifiér! Mais elle est une forteresse inexpugnable. - Peter Diener
puce On ne peut pas vraiment parler du temps puisqu'on met du temps à parler et même à penser. Le temps est à la fois dedans et dehors, donc il n'est pas objet. - Jankélévitch