Que faut-il penser de la formule "je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois"?

Que faut-il penser de la formule Sujets / La raison et le réel / La théorie et l'expérience /

Un début de problématisation ...

    Que faut-il penser de la formule « je suis comme saint thomas, je ne crois que ce que je vois » ?

Analyse des termes du sujet

• Champ conceptuel

Ce sujet relève de la philosophie des sciences, de l’épistémologie, c'est-à-dire de la réflexion qui se donne pour domaine la connaissance. Dans ce sujet, la notion principalement en jeu est la notion de perception, dans la formule de saint thomas, la perception semble fonder la croyance, qui, par certains aspects est une forme de connaissance.

• Difficultés du sujet

La première difficulté de ce sujet réside dans le fait qu’on vous demande apparemment votre avis. Ce n’est bien sûr pas le cas. On ne vous demande pas ce que vous pensez de ce que Saint Thomas, on vous demande si l’association perception/croyance savoir est fondée.
La deuxième difficulté réside dans le fait que la formulation du sujet s’appuie sur une expression courante, qui de ce fait draine un certain nombre de sens erronés. Croire ce qu’on voit, suppose par exemple qu’on croit en la réalité de ce que fait un magicien, or, nous savons bien que même si nous sommes émerveillés par leurs tours, il y a forcément un truc, une astuce que nous ne connaissons pas. Dans cette expression, croire ne relève pas de la croyance mais du savoir.

• Définitions

Que faut-il : quel crédit pouvons-nous donner, que pouvons-nous penser ?
Croire : ici nous l’avons vu, croire prendra le sens de savoir bien que croire et savoir soient deux modalités bien distinctes de la connaissance.
Voir : percevoir, renvoie au sens de la vue.

• Problématique

La perception peut-elle être source de connaissance ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Que faut-il penser de la formule "je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois"?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Que faut-il penser de la formule Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Que faut-il penser de la formule "je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois"?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce est ce que je me vois vraiment comme je suis - L'homme, l'humain
puce je vois le bien et je l'approuve, c'est le mal que je suis. - Le devoir
puce suis-je celui que je crois etre? - La conscience
puce Que penser de la formule :" vivre libre ou mourir"? - La liberté
puce Suis-je aussi sur quand je sais que quand je crois ? - Le savoir




Citations sur Que faut-il penser de la formule "je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois"? :

puce Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée. - Pierre Corneille
puce Si la pauvreté, selon Saint Thomas, c'est de manquer du superflu alors la misère est manque du nécessaire, nous sommes tous pauvres en société de consommation: nous manquons forcément à  tout puisque tout est en exces. - Pascal Bruckner
puce Selon ce que je connais de l'histoire, je vois que l'humanité ne saurait se passer de boucs émissaires. Je crois qu'ils ont été de tout temps une institution indispensable. - Arthur Koestler
puce Je suis un con, mais quand je vois ce que les gens intelligents ont fait du monde... - Wolinski
puce Penser ne suffit pas : il faut penser à  quelque chose. - Jules Renard