Peut-on penser sans préjugés?

Peut-on penser sans préjugés? Sujets / La raison et le réel / La vérité /

Un début de problématisation ...

    Un préjugé n’est pas une connaissance mais une simple opinion, formée hâtivement et précédant (ou devant précéder) le jugement véritable. Aussi il semble que le préjugé ne doit pas servir à penser mais qu’il doit précéder la pensée, qui elle doit en être débarrassée. Pourtant, est-il toujours possible de se dispenser des préjugés c'est-à-dire finalement d’avoir un jugement véritable sur toutes choses ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Peut-on penser sans préjugés?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Peut-on penser sans préjugés? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Peut-on penser sans préjugés?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut-on penser sans préjugés? - La conscience
puce Peut on vivre sans préjugés ? - Le savoir
puce je ne peut penser sans avoir conscience de penser - La conscience
puce Penser est ce lutter contre ses préjugés ? - L'interprétation
puce Penser est-ce lutter contre ses préjugés - Le savoir




Citations sur Peut-on penser sans préjugés? :

puce Nombreux sont ceux qui sont persuadés de penser, alors qu'ils se contentent de réaménager leurs préjugés. - William James
puce Mais, à mon avis, l'héroïsme, qui est le plus souvent instinctif et impulsif, ignore cette motivation et affronte le danger sans penser à ce qui peut en résulter. - Freud
puce Parler sans penser, c'est tirer sans viser. - Anonyme
puce On a réclamé la liberté de penser ce qui est un peu plus absurde que si l'on eût réclamé la liberté de la circulation du sang... Ce que les sophistes appelaient la liberté de penser était la liberté de penser tout haut; c'est à dire de publier ses pensées... la liberté de penser n'était donc que la liberté d'agir. - Louis-Ambroise vicomte de Bonald
puce Il n'y a pas de préjugés anodins. - Fedor Mikhaîlovitch Dostoîevski