faut-il punir?

faut-il punir? Sujets / La politique / La justice et le droit /

Un début de problématisation ...

    Introduction

• Faut-il : est-ce nécessaire ? Pd'un point de vue légal ou moral :

1) est-ce légal, les lois justifient-elles la punition ?

2) est-ce légitime ?


• Punir : punir, c’est attribuer une peine à quelqu’un qui a commis quelque chose de mal, en échange de ce mal qu’il a fait. On trouve plusieurs sens à ce verbe :

1) d’abord, l’idée qu’il y a une sorte de punition qui est légitime, puisqu’elle est quelque chose qui appartient au registre du droit, de ce qui est juste;


2) ensuite, l’idée que seul l’Etat, l’autorité souveraine, détient ce droit : cf. le droit de glaive (l’épée de la justice).


Il semble que les deux idées se rejoignent, en ce que la punition infligée par l’Etat à ceux qui commettent un crime ou un délit, est (seule) légitime -ou du moins légale puisqu’elle est en conformité avec le droit écrit, positif.

Il nous faudra donc chercher si l’idée de "mal" légitime est fondée, ainsi que celle du monopole de l’application des peines par l’Etat.

Nous devons donc ici trouver le fondement de ce droit de punir, qui existe partout où il y a une autorité étatique, et qui est lié à la fois au pouvoir législatif (qui définit à la fois les crimes et les délits, et les peines qui leur correspondent) et au pouvoir exécutif (qui attribue effectivement les peines, qui "punit").


Afin de pouvoir répondre à la question de savoir s’il est légitime que l’Etat ait le privilège et le droit de punir, il nous faudra d’abord voir si punir est un acte qui s’impose nécessairement, si le but qu’on se propose justifie bien la punition comme nécessaire, bref, si punir peut être un acte fondé en raison . Il s’agit de savoir s’il est nécessaire seulement dans nos consciences, si ce n’est qu’un sentiment réactif, (ie, s’il n’est fondé que là-dessus), ou si, à un niveau supérieur, il peut être légitime, ie, en accord avec l’idée même de droit, et avec cette raison et cette liberté qui appartiennent à tout homme, et que les jusnaturalistes se refusent à voir contredites par ce qui mérite vraiment le nom de droit.


Le problème revient à chercher s’il existe des peines légitimes, ie, des violences légitimes. L’institution de la violence est-elle bien la seule réponse possible à la violence commise dans une société? Et si elle est bien, certes, nécessaire, son seul fondement ne sera-t-il alors que purement utilitaire (nécessité de conservation de la cité, qui est, pour bon nombre de philosophes politiques, comme Locke ou Hobbes, la fin de l’Etat)? Ou bien réussira-t-on à dépasser ce premier fondement, qui, s’il est légal et fondé sur une nécessité sociale, n’est pas pour cela légitime, ie, fondé en raison? Peut-on fonder en raison, sur d’autres bases que 1) le sens commun (la loi du talion) et 2) la pure utilité sociale, le droit de punir ? Comment peut-il être rationnel et légitime?
Faut-il punir ?




Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : faut-il punir?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de faut-il punir? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "faut-il punir?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce faut-il punir le coupable ou venger la victime ? - La justice et le droit
puce Le droit de punir - La justice et le droit
puce pourquoi punir ? - La justice et le droit
puce Qui a le droit de punir? - La justice et le droit
puce si je voulais punir une province francaise , je la ferais gouverner par des philosophes - L'Etat




Citations sur faut-il punir? :

puce Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières. - Oscar Wilde
puce La vertu est infiniment plus dangereuse que le vice. On ne peut la dénoncer, on ne peut que la punir. - Andrée Maillet
puce Si, ..., la conscience retient le passé et anticipe l'avenir, c'est précisément, sans doute, parce qu'elle est appelée à effectuer un choix: pour choisir, il faut penser à ce qu'on pourra faire et se remémorer les conséquences, avantageuses ou nuisibles de ce qu'on a déjà fait; il faut prévoir et il faut se souvenir. - Henri Bergson
puce Quand on veut gouverner les hommes, il ne faut pas les chasser devant soi. Il faut les faire suivre. - Charles de Secondat
puce Il ne faut pas toujours tourner la page, il faut parfois la déchirer. - Achille Chavée