selon roger cousinet, l'élève n'est pas un enseigné mais un apprenant

selon roger cousinet, l'élève n'est pas un enseigné mais un apprenant Sujets / La raison et le réel / Le savoir /

Un début de problématisation ...

    SUJET : Roger Cousinet notait « l’élève n’est pas un enseigné mais un apprenant ». Commentez cette idée selon laquelle l’acte d’apprendre ne renvoie pas exclusivement à l’acte de recevoir.
Problème : Le sujet pose le problème de la relation maître élève. Comment peuvent-elles être comprises ? Comment peut-on et/ou doit-on envisager l’acte d’enseigner et par suite l’acte d’apprendre ou inversement ?
Cf. le rappel ci-dessous concernant la relation maître/élève et le plan possible en fonction des 3 raisons invoquées ci-dessous.
RAPPEL
Le maître doit moins son autorité à l’institution qu’à lui-même ; son charisme tient moins à sa fonction qu’à sa personne. On ne le subit pas, on le « suit », soit qu’on aille le trouver à cause de sa renommée, soit qu’on le rencontre et qu’on ne puisse plus le quitter. Le maître est au-delà de l’institution. Le maître est également au-delà du livre. Dans une culture comme la nôtre, le livre est l’outil essentiel de l’enseignement ; et, loin de supprimer le livre, les « machines à enseigner » ne font que renforcer l’impact. La compétence et la personnalité du maître lui permettent d’enseigner sans livre, ou du moins ce qui n’est pas dans les livres, d’instaurer une relation essentiellement orale avec ses élèves. Enfin, le maître est au-delà de la spécialisation, ce trait de la modernité. Certes, on est toujours maître « de quelque chose », mais que le maître enseigne la philosophie, le karaté ou l’architecture, il est maître parce qu’il enseigne encore autre chose que ce qu’il enseigne. Il apprend à être. Autrement dit, au-delà de toute spécialisation, il offre un savoir total et vital ; tout maître est un maître de sagesse. C’est cette triple indépendance qui fait l’ascendant du maître. Et l’on montrerait facilement que depuis la haute Antiquité s’est maintenue cette relation spécifique, d’homme à homme, entre le maître et le disciple. Le maître n’est pas celui qui transmet ; il est celui qui interroge et réveille le disciple par ses questions.

PLAN possible :
À notre époque, il semble bien que le maître est en train de disparaître ; en tout cas, sa figure est contestée.
1/ Pour une raison sociale, d’abord. Depuis le XIXè siècle, l’enseignement est devenu obligatoire et collectif. Le maître fait place au fonctionnaire, du moins à l’enseignant investi par la société et que ses élèves n’ont pas choisi.
2/ Pour une raison technique ensuite. De plus en plus, les « technologies éducatives » - enseignement audio-visuel, programmé, assisté par ordinateur, etc. – tendent à éliminer la relation prestigieuse et mystérieuse du maître et du disciple.
3/ Enfin, et surtout pour une raison éthique. N’est-il pas vrai que l’ascendant du maître tend toujours à se dégrader en P et plus encore en abus de pouvoir, à faire du disciple un éternel enfant ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : selon roger cousinet, l'élève n'est pas un enseigné mais un apprenant

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de selon roger cousinet, l'élève n'est pas un enseigné mais un apprenant Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "selon roger cousinet, l'élève n'est pas un enseigné mais un apprenant". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce De l'échec de l'apprenant, le niveau scolaire en est peut être la cause, mais le manque d'investissement en serait-il la raison? - Le savoir
puce un eleve en difficulté faire le lien avec Emile notamment quand Rousseau dit qu'il faut connaître...et ne pas connaître son élève - Autres sujets..
puce ils ne seraient pas, selon moi, mes lecteurs, mais les propres lecteurs d'eux-mêmes - Autres sujets..
puce ils ne seraient pas, selon moi, mes lecteurs, mais les propres lecteurs d'eux mêmes - Autres sujets..
puce en apprenant sa langue maternelle n'apprend on qu'a parler ? - Le langage




Citations sur selon roger cousinet, l'élève n'est pas un enseigné mais un apprenant :

puce On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à  connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. - Sam Keen
puce Si on veut vivre selon la raison, on se dispute sans cesse. Si l'on veut vivre selon le sentiment, on devient pantin. Peut-être vaut-il mieux vivre selon le sentiment. Dans le monde, et selon la raison, dans son for intérieur. - Anonyme
puce Le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon sa meilleure puissance (virtus); ... Mais la meilleure puissance de l'homme est la raison et l'intellect. Elle assure en effet le suprême gouvernement de la vie humaine tant pour la spéculation que pour l'action. Donc le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon l'intellect. - Boèce de Dacie
puce L'humour a non seulement quelque chose de libérateur, mais encore quelque chose de sublime et d'élevé. - Sigmund Freud
puce La nature m'enseigne aussi par ces sentiments de douleur, de faim, de soif etc, que je ne suis pas seulement logé dans mon corps ainsi qu'un pilote en son navire, mais, outre cela, que je lui suis conjoint très étroitement, et tellement confondu et mêlé que je compose comme un seul tout avec lui. - Descartes