Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ?

Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ? Sujets / Le sujet / Le désir /

Un début de problématisation ...

    Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ?

Introduction :

Le désir est une force vitale, un principe d’action qui pousse à gagner, à aimer et à conquérir. Il est la source des émotions et de la création, ainsi l’on ne pourrait que connaître l’objet de ce que l’on désire. Or, le désir est passivité, aveuglement, domination des sens. Il s’oppose donc à l’action, à la clairvoyance et à la liberté et serait ainsi la faillite de la raison et la méconnaissance de l’objet de notre désir.
Ici se pose le problème conceptuel suivant : le désir obscurcit il la raison ? Suis je réellement conscient de l’objet de mon désir ?
Dans un 1er temps, nous verrons que le désir est actif : il suscite des sentiments et est créateur des moments intenses de notre vie, il est le moteur de la raison qui nous pousse à agir. Puis, dans une 2ème partie, nous verrons la passivité non soupçonné du désir, nous montrerons que le désir est aveuglant et s ‘oppose à la raison nous poussant vers l’erreur


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Si l’intuition devait se régler sur la nature des objets, je ne vois pas comment on en pourrait savoir quelque chose a priori ; si, au contraire, l’objet, comme objet des sens, se règle sur la nature de notre faculté d’intuition, je puis très bien alors - Commentaires de Philosophie
puce Ne peut-on jamais parler que d'un obscur objet du désir? - Le désir
puce notre liberté augmente-t-elle avec notre savoir? - La liberté
puce c'est sans doute dans la mesure même de notre aliénation présente que nous n'arrivions pas à dépasser une saisie instable du réel: nous voguons sans cesse entre l'objet et sa démystification, impuissants à rendre sa totalité: car si nous pénétrons l'objet - Le savoir
puce Y a t-il un objet du désir? - Le désir




Citations sur Peut-on savoir ce qu'est l'objet de notre désir ? :

puce Quand un désir s'éveille en nous, il se produit une image de l'objet désiré, une sorte de sensation qui nous fait connaître notre passion et nous demande d'y obéir et de la satisfaire. - plotin
puce Le travail, au contraire, est désir réfréné, disparition retardée: le travail forme. Le rapport négatif à l'objet devient forme de cet objet même, il devient quelque chose de permanent, puisque justement, à l'égard du travailleur l'objet a une indépendance. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Ainsi dans le rapport entre l'homme et la femme, par exemple, le Désir n'est humain que si l'un désire non pas le corps, mais le Désir de l'autre, s'il veut "posséder" ou "assimiler" le désir pris en tant que désir. - Kojève
puce En affirmant que le désir signale le manque, PLaton, au bout du compte, ne fait rien moins que légitimer la fatalité du Pouvoir dans la mesure où lui seul peut servir de garant à l'expansion du désir vers la plénitude de l'Être. - Grisoni
puce Or, avec la satisfaction cesse le désir, et par conséquent la jouissance aussi. Donc la satisfaction, le contentement, ne saurait être qu'une délivrance à l'égard d'une douleur, d'un besoin; sous ce nom, il ne faut pas entendre en effet seulement la souffrance effective, visible mais toute espèce de désir qui, par son importunité, trouble notre repos, et même cet ennui qui tue, qui nous fait de l'existence un fardeau. - Arthur Schopenhauer