Citations de Les frères (Edmond et Jules ) Goncourt

Citations de Les frères (Edmond et Jules ) Goncourt Citations / Les frères (Edmond et Jules ) Goncourt

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

puce On dit que la vérité embête l'homme et il est juste qu'elle l'embête, parce qu'elle n'est pas gaie. Le mensonge, le mythe, la religion sont bien plus consolants. Il est plus agréable de se figurer le génie sous la forme d'une langue de feu de le voir une névrose.
puce Le commerce est l'art d'abuser du besoin ou du désir que quelqu'un a de quelque chose.
puce La plus raisonnable des passions, l'avarice, est celle qui rend le plus fou.
puce Qu'est-ce que la vie ? L'usufruit d'une agrégation de molécules.
puce Il n'y a que deux grands courants dans l'histoire de l'humanité : la bassesse qui fait les conservateurs et l'envie qui fait les révolutionnaires.
puce Quelle supériorité de la parole écrite, du livre sur la causerie ! Les plus mauvais livres, les plus légers, les plus vides, sont encore les cordes qui fixent le terrain, l'arène de la vérité.
puce Dans une société, on reconnaît les gens élevés à  une chose assez simple : ils vous parlent de ce qui vous intéresse.
puce Les livres qu'on vend le plus sont les livres qu'on lit le moins. Ce sont les livres de fonds qui font la bibliothèque, par respect humain, de tous les hommes qui ne lisent pas, les livres meublants. Exemples: Voltaire, Thiers, etc.