Citations de Kant

Citations de Kant Citations / Kant

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

puce Pour palier à sa crainte de l'absolu, l'homme a inventé des dieux, des entités supérieures, creusets de leur crainte, substitut à un infini impréhensible.
puce L'homme ne devient Homme que par éducation.
puce La nature est belle quand elle a l'aspect de l'art, et l'art ne peut être appelé beau que si nous avons conscience que c'est de l'art et s'il offre cependant l'apparence de la nature.
puce L'art se distingue de la nature comme faire d'agir... A vrai dire on ne devrait nommer art que le produit de la liberté, c'est à dire d'un vouloir qui fonde ses actes sur la raison.
puce Il (l’homme) abuse à coup sûr de sa liberté à l’égard de ses semblables; et, quoique, en tant que créature raisonnable, il souhaite une loi qui limite la liberté de tous, son penchant animal à l’égoïsme l’incite toutefois à se réserver, dans toute la mesure du possible, un régime d’exception pour lui même. (Idée d’une histoire universelle du point de vue cosmopolitique)
puce L’humanité elle même est une dignité. (Métaphysique des mœurs)
puce Le concept du bonheur est un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu'a tout homme d'arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il veut et il désire... Le bonheur est un idéal, non de la raison, mais de l'imagination. (Fondements de la métaphysique des mœurs, deuxième section)
puce ... je me connais seulement tel que je m'apparais à moi même. La conscience de soi même n'est donc pas encore, il s'en faut une connaissance de soi même.
puce Le fait que l'homme puisse avoir le Je dans sa représentation, l'élève infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivant sur la terre. Par là, il est une personne et, grâce à l'unité de la conscience dans tous les changements qui peuvent lui arriver, il est une seule et même personne, c'est à dire un être entièrement différent, par le rang et la dignité de choses telles que les animaux sans raison...
puce Le 'je pense' doit pouvoir accompagner toutes mes représentations, car autrement serait représenté en moi quelque chose qui ne pourrait pas du tout être pensé, ce qui revient à dire ou que la représentation serait impossible ou que, du moins, elle ne serait rien pour moi.
puce La conscience est la raison pratique représentant à l'homme son devoir.
puce Au triste spectacle, non pas tant du mal que les causes naturelles infligent au genre humain, que de celui plutôt que les hommes se font eux mêmes mutuellement, l'esprit se trouve pourtant rasséréné par la perspective d'un avenir qui pourrait être meilleur, et à vrai dire avec une bienveillance désintéressée, puisqu'il y a beau temps que nous serons au tombeau, et que nous ne récolterons pas les fruits que pour une part nous aurons nous mêmes semés.
puce Les égarements de l'imagination consistent dans des inventions sans frein, ou bien absolument sans règles.
puce Si la justice disparaît, c'est chose sans valeur que le fait que des hommes vivent sur la terre.
puce Pour ne pas être en contradiction avec elle même la conscience humaine en tous ses devoirs doit concevoir un autre (comme l'homme en général), comme juge de ses actions.
puce Les êtres raisonnables sont appelés des personnes, parce que leur nature les désigne déjà comme des fins en soi, c'est à dire comme quelque chose qui ne peut pas être employé simplement comme moyen, quelque chose qui, par suite, limite d'autant toute faculté d'agir comme bon nous semble (et qui est un objet de respect).
puce J'appelle matière dans le phénomène ce qui correspond à la sensation; mais ce qui fait que le divers du phénomène est coordonnée dans l'intuition selon certains rapports, je l'appelle forme du phénomène.
puce Penserions-nous beaucoup et penserions-nous bien si nous ne pensions pas en commun avec d’autres qui nous font part de leurs pensées et auxquels nous communiquons les nôtres.
puce La liberté est sans doute la raison d'être, la condition de la loi morale... la loi morale est ce qui nous fait connaître la liberté.
puce En logique il s'agit de lois nécessaires, non de lois contingentes, non de la façon dont nous pensons, mais de la façon dont nous devons penser. Les règles de la logique doivent donc être dérivées non de l'usage contingent, mais de l'usage nécessaire de l'entendement, que l'on trouve en soi même sans aucune psychologie.
puce En logique il s'agit de lois nécessaires, non de lois contingentes, non de la façon dont nous pensons, mais de la façon dont nous devons penser. Les règles de la logique doivent donc être dérivées non de l'usage contingent, mais de l'usage nécessaire de l'entendement, que l'on trouve en soi même sans aucune psychologie.an
puce Le premier qui démontra le triangle isocèle ... fut frappé d'une grande lumière; car il trouva qu'il ne devait pas s'attacher à ce qu'il voyait dans la figure... , mais qu'il n'avait qu'à dégager ce que lui même y faisait entrer par la pensée (raison) et construisait a priori, et que, pour connaître certainement une chose a priori, il ne devait attribuer à cette chose que ce qui dérivait nécessairement de ce qu'il y avait mis lui même, suivant le concept qu'il s'en était fait.
puce Il faut donc que la raison se présente à la nature tenant, d'une main, ses principes qui seuls peuvent donner aux phénomènes concordant entre eux l'autorité de lois et de l'autre, l'expérimentation qu'elle a imaginée d'après ces principes pour être instruite par elle, il est vrai, mais non pas comme un écolier qui se laisse dire tout ce qu'il plaît au maître, mais au contraire, comme un juge en fonction qui force les témoins à répondre aux questions qu'il leur pose.
puce Ainsi le sublime n'est contenu en aucune chose de la nature, mais seulement en notre esprit, dans la mesure où nous pouvons devenir conscients d'être supérieurs à la nature en nous, et, ce faisant, à la nature en dehors de nous...
puce Les représentions diverses données dans une certaine intuition ne seraient pas toutes ensemble mes représentations, si toutes ensemble n'appartenaient pas à une conscience de soi.
puce La passion trouve plaisir et satisfaction dans l'esclavage.
puce L'inclination que la raison du sujet ne peut pas maîtriser... est la passion.
puce L'émotion agit comme une eau qui rompt la digue, la passion comme un torrent qui creuse son lit de plus en plus profondément.
puce La passion ... trouve son plaisir et son contentement dans le sentiment de la servitude. Et, comme la raison ne cesse cependant pas de faire appel à la liberté interne, l'infortuné soupire dans ses fers, sans toutefois pouvoir les briser, parce qu'ils se sont pour ainsi dire soudés avec ses membres.
puce Le sujet ne retrouve dans l'objet que ce qu'il y a mis.
puce Le je pense doit pouvoir accompagner toutes mes représentations, car autrement serait représenté en moi quelque chose qui ne pourrait pas du tout être pensé, ce qui revient à dire ou que la représentation serait impossible, ou que, du moins, elle ne serait rien pour moi.
puce Posséder le Je dans sa représentation: ce pouvoir élève l'homme infiniment au-dessus de tous les autres êtes vivants sur la terre. Par là, il est une personne; et grâce à l'unité de la conscience dans tous les changements qui peuvent lui survenir, il est une seule et même personne, c'es à dire un être entièrement différent, par le rang et la dignité, de choses...
puce Il faut que l'homme soit occupé de telle sorte que, tout rempli du but qu'il a devant les yeux, il ne se sente pas lui même, et le meilleur repos pour lui est celui qui suit le travail.
puce Quant à moi je me mets chaque jour devant cette enclume qu'est mon bureau.
puce Si la vérité consiste dans l'accord d'une connaissance avec son objet, il faut, par là même, que cet objet soit distingué des autres; car une connaissance est fausse quand elle ne concorde pas avec l'objet auquel on l'a rapporte, alors qu'elle renfermerait des choses valables pour d'autres objets.
puce Ce qui rend l'erreur possible, c'est donc l'apparence suivant laquelle le simple subjectif est pris pour de l'objectif.
puce Donc, au degré de culture auquel est parvenu le genre humain, la guerre est un moyen indispensable pour la perfectionner encore.
puce Les plus grands maux qui accablent les peuples civilisés nous sont amenés par la guerre et, à vrai dire, non pas tant par celle qui réellement a ou a eu lieu, que par les préparatifs incessants et même régulièrement accrus en vue d'une guerre à venir.
puce Toute chose dans la nature agit d'après des lois. Il n'y a qu'un être raisonnable qui ait la faculté d'agir d'après la représentation des lois, c'est à dire d'après les principes, en d'autres termes, qui ait une volonté.
puce De tout ce qu'il est possible de concevoir ... il n'est rien qui puisse sans restriction être tenu pour bon, si ce n'est seulement une bonne volonté.
puce Ce qui fait que la bonne volonté est telle, ce ne sont pas ses oeuvres ou ses succès, ce n'est pas son aptitude à atteindre tel ou tel but proposé, c'est seulement le vouloir; c'est à dire que c'est en soi qu'elle est bonne.
puce Pour ce que j'ai à faire afin que ma volonté soit moralement bonne ... il suffit que je me demande: peux-tu vouloir aussi que ta maxime devienne une loi universelle?
puce Les passions sont sans exception mauvaises.
puce Le temps n'est autre chose que la forme du sens interne.
puce Si toute connaissance débute avec l'expérience, cela ne prouve pas qu'elle dérive toute de l'expérience.
puce L'homme est destiné par sa raison à former une société avec les autres et dans cette société à se cultiver, à se civiliser et à se moraliser parl'art et par les sciences.