Citations de michel henry

Citations de michel henry Citations / michel henry

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

puce Le corps est l'ensemble de nos pouvoirs, son être n'est compréhensible qu'à partir de l'essence de la puissance... La multiplicité des actes comme de leurs moyens immédiats n'est donc un problème que pour la pensée qui prétend tout tenir et connaître dans l'espace qui est le sien et c'est en lui tournant le dos qu'il faut tenter de saisir la puissance dans sa capacité indéfinie de reproduction, c'est à dire dans son essence même... L'essence de la puissance n'est donc pas l'Inconscient mais le premier apparaître, la venue en soi de la vie.
puce Cette différence entre les deux corps que nous venons de distinguer -le nôtre qui s'éprouve soi même en même temps qu'il sent ce qui l'entoure d'une part, un corps inerte de l'univers d'autre part, qu'il s'agisse d'une pierre sur le chemin ou des particules micro-physiques (sic) sensées la constituer-, nous la fixons dès maintenant dans une terminologie appropriée. Nous appellerons chair le premier, réservant l'usage du mot corps au second.
puce Définie par tout ce dont un corps se trouve dépourvu, la chair ne saurait se confondre avec lui, elle en est bien plutôt, si l'on peut dire, l'exact contraire.
puce Loin que l'analyse du corps puisse devenir celle de notre chair et le principe, un jour de son explication, c'est le contraire qui est vrai: seule notre chair nous permet de connaître, dans les limites prescrites par cette présupposition incontournable, quelque chose comme un "corps".
puce La théorie du corps subjectif qui rejette la distinction traditionnelle du corps et de l'esprit, nous oblige à assumer sur tous les plans toutes les conséquences que comportent un tel rejet.
puce La réalité du monde où nous vivons n'est ainsi que l'ensemble des équivalents objectifs, idéaux et irréels, que les hommes ont depuis toujours substitués à leur vie pour autant qu'ils doivent être capables de l'évaluer, d'en tenir une comptabilité.
puce Le travail vivant est au principe de l'économie en un double sens. Sous le titre d'économie on entend l'ensemble des activités par lesquelles les hommes produisent des biens nécessaires à leur subsistance et à leur développement.
puce Le travail social c'est l'équivalent objectif, idéal, du travail réel, le double irréel, quantifié supposé le représenter.
puce La réalité économique n'est pas la réalité: elle n'est ni la réalité de l'individu vivant, ni celle de l'univers matériel ... bien qu'étrangère à l'économie, la réalité des individus vivants n'en constitue pas moins son unique fondement, c'est la force de ces individus qui produit l'ensemble des déterminations économiques et ne cesse de les produire.