peut-on assimiler l'esprit à une machine ?

peut-on assimiler l'esprit à une machine ? Sujets / La raison et le réel / La matière et l'esprit /

Un début de problématisation ...

    Il convient dans un premier temps de faire un sort à la multitude d'em¬plois du terme « calcul » dans le langage ordinaire, de manière à faire res¬sortir l'usage technique précis du terme qui est logique et mathématique.
Une seconde difficulté tient à ce que les ordinateurs, les calculatrices électroniques font désormais partie de notre environnement quotidien, mais cette familiarité est aussi trompeuse. S'agissant en particulier des pre¬miers, nous oscillons entre des intuitions contradictoires. D'un côté nous sommes tentés de nous incliner devant leurs performances qui étonnent même parfois leurs concepteurs; dans cette logique, nous serions tentés de dire que la machine pensante est pour demain, si elle n'est pas déjà là. D'un autre côté nous sommes frappés par la bêtise des ordinateurs, quelle que soit leur rapidité à exécuter certains calculs. Chacun sait par exemple que des machines très sophistiquées butent sur des difficultés qu'un enfant de six ans résout sans problème. Lorsque le sens commun est ballotté au gré de telles contradictions, c'est peut-être le signe que nous sommes en présence d'un problème philosophique réclamant une élucidation concep¬tuelle.
En vérité, le projet de mécaniser la pensée, le raisonnement, au point d'en faire un calcul réalisable par une machine en un nombre fini d'étapes hante l'esprit des philosophes depuis plusieurs siècles. Tout se joue ici autour du sens qu'on donne à des termes comme « penser », « com¬prendre », « raisonner » que nous employons couramment pour décrire l'activité cognitive de nos semblables, et également autour de celui d'une expression comme « suivre une règle ». Faut-il se résoudre à dire d'un dis¬positif purement mécanique qu'il pense et qu'il respecte des règles, ou faut-il réserver ces aptitudes à l'être humain ? On peut donc se demander s'il ne faut pas mettre une condition à l'assimilation du calcul et de la pen¬sée: que celui-ci soit effectué par une créature susceptible de donner les raisons conduisant au résultat obtenu et donc capable de le justifier. Dans ces conditions, le calcul est assimilable à de la pensée dans les seuls cas où il n'est pas effectué de façon purement mécanique...
Plus généralement, si on refuse d'identifier le calcul à de la pensée, c'est peut-être aussi que l'on tient à réserver l'application des concepts psycho¬logiques courants aux êtres humains et, éventuellement, à des animaux qui leur ressemblent. Dire qu'une machine calcule est dès lors différent de dire qu'elle a une psychologie.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : peut-on assimiler l'esprit à une machine ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de peut-on assimiler l'esprit à une machine ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "peut-on assimiler l'esprit à une machine ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut-on assimiler l'esprit à une machine? - Autres sujets..
puce peut-on assimiler l'esprit à une machine? - Autres sujets..
puce peut-on assimiler l'esprit à une machine? - La matière et l'esprit
puce peut on assimiler un orgasnisme vivant a une machine - Le vivant, l'animal
puce peut on assimiler un organisme vivant a une machine - L'homme, l'humain




Citations sur peut-on assimiler l'esprit à une machine ? :

puce La machine a gagné l'homme ; l'homme s'est fait machine. Il fonctionne et ne vit plus. - Mohandas Karamchand Ghandhi
puce Il cherche la fameuse machine à  peser les balances. - Jacques Prévert
puce La machine conduit l'homme à  se spécialiser dans l'humain. - Jean Fourastié
puce L'esprit peut tout créer, le coeur peut tout guerir. - Inconnu
puce Aussi, quoique nous ne nous souvenions pas d'avoir existé avant le corps, nous sentons cependant que notre esprit, en tant qu'il enveloppe l'essence du corps sous l'espèce de l'éternité, est éternel, et que cette existence de l'esprit ne peut être définie par le temps ou expliquée par la durée. - Benedict (Baruch) Spinoza