bergson conscience

bergson conscience Sujets / Commentaires de textes / Commentaires de Philosophie /

Un début de problématisation ...

    Explication du texte ci-dessous, de Henri Bergson :
Bergson, La conscience et la vie, (1911) in L'énergie spirituelle, PUF
« Qui dit esprit dit, avant tout, conscience. Mais qu'est ce que la conscience ? Vous pensez bien que je ne vais pas définir une chose aussi concrète, aussi constamment présente à l'expérience de chacun de nous. Mais sans donner de la conscience une définition gui serait moins claire qu'elle, je puis la caractériser par son trait le plus apparent: conscience signifie d'abord mémoire. Ia mémoire peut manquer d'ampleur; elle peut n'embrasser qu'une faible partie du passé; elle peut ne retenir que ce qui vient d'arriver; mais la mémoire est là, ou bien alors la conscience n'y est pas. une conscience qui ne conserverait rien de son passé, qui s'oublierait sans cesse elle-même, périrait et renaîtrait à chaque instant comment définir autrement l'inconscience ? Quand Leibniz disait de la matière que c'est "un esprit instantané", ne la déclarait il pas, bon gré mal gré, insensible ? Toute conscience est donc mémoire, —conservation et accumulation du passé dans le présent.

Mais toute conscience est anticipation de l'avenir. Considérez la direction de votre esprit à n'importe quel moment: vous trouverez qu'il s'occupe de ce qui est, mais en vue surtout de ce qui va être. L'attention est une attente, et il n'y a pas de conscience sans une certaine attention à la vie. L'avenir est là; il nous appelle, ou plutôt il nous tire à lui; cette traction ininterrompue, qui nous fait avancer sur la route du temps, est cause aussi que nous agissons continuellement. Toute action est un empiétement sur l'avenir.

Retenir ce qui n'est déjà plus, anticiper sur ce qui n'est pas encore, voilà donc la première fonction de la conscience. Il n'y aurait pas pour elle de présent, si le présent se réduisait à l'instant mathématique. Cet instant n'est que la limite, purement théorique, qui sépare le passé de l'avenir; il peut à la rigueur être conçu, il n'est jamais perçu. Ce que nous percevons en fait c'est une certaine épaisseur de durée qui se compose de deux parties: notre passé immédiat et notre avenir imminent. Sur ce passé nous sommes appuyés, sur cet avenir nous sommes penchés ; s'appuyer et se pencher ainsi est le propre d'un être conscient. Disons donc, si vous voulez, que la conscience est un trait d'union entre ce qui a été et ce qui sera, un pont jeté entre le passé et l'avenir. »

Qu’est ce que la conscience ? A cette question le philosophe H. Bergson répondait par une boutade : vous pensez bien que je ne vais pas définir une chose aussi concrète, aussi constamment présente à l’expérience de chacun de nous (…) en donnant de la conscience une définition qui serait moins claire qu’elle… Mais s’il nous est difficile de la caractériser, nous pouvons au moins la percevoir comme le rapport particulier que l’homme a au monde, envisagée dans ce texte dans sa dimension temporelle. Qu’est ce qui constitue l’originalité de ce rapport de la conscience au temps ? En quoi la conscience est-elle la fonction créatrice du temps-pour-nous ? Si la conscience a cette fonction de synthèse de notre vécu psychique, elle assure « en continu » le passage d’un temps à un autre temps : quand je vois un arbre je suis encore en prise sur l’action de marcher et j’anticipe déjà ma pensée de la liberté. De là associer intimement le temps et la subjectivité au point de les confondre, comme Merleau-Ponty ou de faire de la conscience notre mode privilégié de saisie du temps, comme Bergson ici il n’y a qu’un pas.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : bergson conscience

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de bergson conscience Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "bergson conscience". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce bergson commentaire de texte essai sur les données immédiates de la conscience e - Autres sujets..
puce texte de bergson qui commence par "notre conscience nous averti [...] que nous sommes des êtres libres. ".......... jusqu'à ....." Donc, un fait est indiscutable, c'est que notre conscience témoigne de notre liberté" - Commentaires de Philosophie
puce bergson bon sens - Autres sujets..
puce derriere les souvenirs bergson - Commentaires de Philosophie
puce commentaire du texte de Bergson sur l'art - Commentaires de Philosophie




Citations sur bergson conscience :

puce Il semble qu'à trop s'occuper de soi, la conscience trouble elle même son propre fonctionnement... cette conscience cancéreuse emploie les processus de la conscience à renverser la fonction même de la conscience... La conscience créatrice est un processus d'engagement, la conscience cancéreuse est un processus d'évasion. - E. Mounier
puce M. Bergson a défini la philosophie: l'étude de la réalité concrète. Je dirais plus volontiers, et dans un sens peut-être un peu différent, qu'elle est l'étude du sujet. - Lachelier
puce Le bonheur est la conscience vécue et affective, mais il est aussi la conscience pour soi que l'on prend de l'accord de soi même avec l'ordre du monde. - Polin
puce Le langage est aussi vieux que la conscience –il est la conscience réelle, pratique, aussi présente pour les autres hommes que pour moi-même, et, comme la conscience le langage nait du seul besoin, de la nécessité du commerce avec d’autres hommes. - Karl MARX
puce On a conscience avant, on prend conscience après. - Oscar Wilde