y a t'il des cas ou il est légitime de s'opposer a la loi

y a t'il des cas ou il est légitime de s'opposer a la loi Sujets / La politique / La justice et le droit /

Un début de problématisation ...

    Introduction :
L'opposition à la loi qu'on appelle aussi "désobéissance civile" est le refus de se soumettre à une loi jugée inique par ceux qui la contestent. Le terme fut créé par Henry David Thoreau dans son essai la Désobéissance civile, publié en 1849, à la suite de son refus de payer une taxe destinée à financer la guerre avec le Mexique.

En Europe, même si le recours au concept de désobéissance civile a tardé à être formulé, l’idée de la résistance à une loi inique ou injuste a existé bien avant le XIXe siècle. C’est aux États-Unis que le concept de désobéissance civile fut pour la première fois formulé au XIXe siècle. Aujourd’hui, le concept s'est étendu à de nombreuses personnes notamment par les actions très médiatiques des altermondialistes ou celles des mouvements anti-pub, certains ne voyant dans ces actions que la dégradation de biens, d’autres y voyant un acte salutaire de désobéissance civile, visant à faire modifier la politique des autorités.

Il convient donc de donner une définition de l'opposition à la loi (la désobéissance civile (I) ; puis de voir si la désobéissance civile a une légitimité en droit interne (II) ; ensuite d’étudier la formation du concept de désobéissance civile(III) ; enfin d’examiner différents cas de désobéissance civile (IV).

Car y a -t-il des cas où il est légitime de s'opposer à la loi ?

Plan :

1 Définition de l'opposition à la loi (la désobéissance civile)
1.1 Une infraction consciente et intentionnelle
1.2 Un acte public
1.3 Un mouvement à vocation collective
1.4 Une action pacifique
1.5 Un but : la modification de la règle
1.6 Des principes supérieurs


2 La légitimité de la désobéissance civile : le cas français

3 La formation du concept de désobéissance civile
3.1 De l'antiquité à l'époque moderne
3.2 Henry David Thoreau
3.3 Mohandas Gandhi
3.4 Après le nazisme : Nuremberg et la désobéissance obligatoire
3.5 Martin Luther King


4 Différents cas de désobéissance civile aujourd'hui




Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : y a t'il des cas ou il est légitime de s'opposer a la loi

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de y a t'il des cas ou il est légitime de s'opposer a la loi Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "y a t'il des cas ou il est légitime de s'opposer a la loi". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce y t'il des cas ou il légitime de s'opposer a la loi - La justice et le droit
puce Est-il légitime d'opposer l'Homme à la nature ? - Autres sujets..
puce est_il lègitime d opposer philosophie et religion - La religion
puce Le miracle grec est-il légitime ? - L'histoire
puce existe-t-il une autorité légitime? - L'Etat




Citations sur y a t'il des cas ou il est légitime de s'opposer a la loi :

puce L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et .... nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. - Freud
puce Aujourd’hui encore, quand on fait l’inventaire des ustensiles de cuisine que les balaises du Jésus’fan Club n’hésitaient pas à enfoncer sous les ongles des hérétiques, ce n’est pas sans une légitime appréhension qu’on va chez sa manucure. - Pierre Desproges
puce Il faut concevoir l'Etat contemporain comme une communauté humaine qui, dans les limites d'un territoire déterminé [...], revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence physique légitime. - Max Weber
puce La volonté, dont le rôle habituel est de s'opposer aux désirs, est en réalité au service du désir: elle est un effort sélectif des désirs pour retrouver par delà la multitude des désirs, l'unité du désir d'infini. - J. Lacroix
puce Dans la mythologie grecque primitive ... la passion est un trouble que les dieux mettent au cœur des hommes, elle est une sorte de possession de l'homme par une force qui le dépasse et dont il est pour ainsi dire la victime; dans la passion, l'homme pâtit dans la mesure où il est le jouet de forces transcendantes auxquelles il ne saurait s'opposer. - Brun