Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC ES 1998)

Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC ES 1998) Sujets / La raison et le réel / Le vivant, l'animal /

Un début de problématisation ...

    La connaissance scientifique du vivant est-elle possible ?

Introduction problématique :

Le vivant, sous toutes ses formes, est l’objet d’étude des sciences de la vie (biologie générale, moléculaire, génétique, anatomique, physiologique…). Mais parmi les êtres vivants, il y a l’homme. Or, si les généticiens nous parlent de code génétique, les neurobiologistes du système nerveux et du cerveau, aucun scientifique ne peut prétendre répondre à la question : « Qu’est ce que l’homme ? ». D’où la nécessité d’une réflexion sur la possibilité de connaître entièrement le vivant. C’est ce que nous allons faire en dans un premier temps que le vivant, en tant qu’être organisé n’est pas une simple machine. Puis, nous verrons qu’au sein du groupe des vivants, l’homme se pose comme un véritable problème car il dispose d’une véritable spécificité. Enfin, nous verrons comment la science tente de s’accommoder de cette spécificité en mettant en œuvre une science à la limite de la science, une science humaine.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC ES 1998)

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC ES 1998) Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC ES 1998)". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC L 2008) - Le vivant, l'animal
puce La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine - Le vivant, l'animal
puce Existe-t-il des limites à la connaissance scientifique d'un être vivant? - Le vivant, l'animal
puce L’imagination enrichit-elle la connaissance? (BAC S 1998) - Le savoir
puce le vivant peut-il être objet de connaissance scientifique comme la matière ? - Le vivant, l'animal




Citations sur Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? (BAC ES 1998) :

puce Il n'y a pas de connaissance qui ne soit pas scientifique dès qu'elle a été soumise à la critique. - Globot
puce La mathématique n'est pas une science dans le même sens que les autres. Elle est certes scientifique, et même de façon exemplaire, par sa rigueur, sa précision, sa certitude, mais elle n'est pas une connaissance des choses. C'est un langage cohérent, mais indifférent au réel. - Blanché
puce Si la vérité consiste dans l'accord d'une connaissance avec son objet, il faut, par là même, que cet objet soit distingué des autres; car une connaissance est fausse quand elle ne concorde pas avec l'objet auquel on l'a rapporte, alors qu'elle renfermerait des choses valables pour d'autres objets. - Kant
puce Reconnaître que nous sommes des sujets, et que nous fonctionnons dans les rituels pratiques de la vie quotidienne la plus élémentaire (la poignée de main, le fait de vous appeler par votre nom...) -cette reconnaissance nous donne seulement la "conscience" de notre pratique incessante de la reconnaissance idéologique... mais elle ne nous donne nullement la connaissance (scientifique) du mécanisme de cette reconnaissante... Toute idéologie interpelle les individus concrets en sujets concrets, par le fonctionnement de la catégorie de sujet. - Althusser
puce La connaissance scientifique et ses produits, comme n'importe quels autres produits ou prestations dans notre société, sont commercialisées en vue du profit, c'est à dire qu'ils ne sont pas distribués de façon égale, à portée égale de chacun, utilisables de façon égale par toutes les catégories de gens. - Zimmermann