la conscience humanise-t-elle l' homme?

la conscience humanise-t-elle l' homme? Sujets / Le sujet / La conscience /

Un début de problématisation ...

    Descartes, au début du Discours de la méthode, suit exactement le même parcours que nous : dans un passage autobiographique, il se rappelle le désarroi où il s'est trouvé à la fin de ses études :
J'ai été nourri aux lettres dès mon enfance, et pour ce qu'on me persuadait que, par leur moyen, on pouvait acquérir une connaissance claire et assurée de tout ce qui est utile à la vie, j'avais un extrême désir de les apprendre. Mais sitôt que j'eus achevé tout ce cours d'études au bout duquel on a coutume d'être reçu au rang des doctes, je changeai entièrement d'opinion. Car je me trouvais embarrassé de tant de doutes et d'erreurs, qu'il me semblait n'avoir fait aucun profit, en tâchant de m'instruire, sinon que j'avais découvert de plus en plus mon ignorance. Et néanmoins j'étais en l'une des plus célèbres écoles de l'Europe, où je pensais qu'il devait y avoir de savants hommes, s'il y en avait en aucun endroit de la terre. J'y avais appris tout ce que les autres y apprenaient ; et même, ne m'étant pas contenté des sciences qu'on nous enseignait, j'avais parcouru tous les livres traitant de celles qu'on estime les plus curieuses et les plus rares, qui avaient pu tomber entre mes mains. Avec cela, je savais les jugements que les autres faisaient de moi ; et je ne voyais pas qu'on m'estimât inférieur à mes condisciples, bien qu'il y en eût entre eux déjà quelques-uns qu'on destinait à remplir les places de nos maîtres. Et enfin notre siècle me semblait aussi fleurrissant et aussi fertile en bons esprits qu'ait été aucun des précédents. Ce qui me faisait prendre la liberté de juger par moi de tous les autres, et de penser qu'il n'y avait aucune doctrine dans le monde qui fût telle qu'on m'avait auparavant fait espérer.
Descartes, Discours de la méthode, I

Ainsi qu'un jeune philosophe commençant à sortir de la Caverne, il entérine le caractère insuffisant et inexact du savoir tel qu'on le lui a enseigné, parce que ce « savoir » ne constitue pas des connaissances certaines et indubitables. Un doute raisonnable subsiste ; et il corrompt tout. D'un tempérament philosophe, le jeune Descartes décide de ressaisir sa « liberté » et de sortir par lui-même de l'incertitude et de l'erreur.



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : la conscience humanise-t-elle l' homme?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de la conscience humanise-t-elle l' homme? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "la conscience humanise-t-elle l' homme?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce la societe humanise t-elle l'homme? - La société
puce Faut-il dire que la société dénature l'homme où qu'elle l'humanise? - La société
puce la travail humanise t-il l'homme ou la nature - Le travail
puce En quoi la culture nous humanise t elle necessairement ? - L'homme, l'humain
puce Dans quelle mesure la parole nous humanise-t-elle? - Le langage




Citations sur la conscience humanise-t-elle l' homme? :

puce La conscience est la voix de l'âme. (les passions sontla voix du corps). La conscience ne trompe jamaizs; elle est le vrai guide de l'homme. - Rousseau
puce Il semble qu'à trop s'occuper de soi, la conscience trouble elle même son propre fonctionnement... cette conscience cancéreuse emploie les processus de la conscience à renverser la fonction même de la conscience... La conscience créatrice est un processus d'engagement, la conscience cancéreuse est un processus d'évasion. - E. Mounier
puce La conscience morale est elle même une autre forme de la conscience intellectuelle, en tant que l'ordre qu'elle exige est un ordre qui dépend de nous. - Lavelle
puce L'art de la femme doit être un art né de la chair de la matrice et non des cellules du cerveau..., elle doit créer ce que l'homme a détruit originellement, ce monde de l'unité créé par Dieu et que la conscience trop fière de l'homme a ébanlé et divisé. - Anaîs Nin
puce Si la thérapeutique analytique agit en "transformant l'inconscient en conscient", c'est que la conscience est beaucoup plus qu'une qualité ajoutée qui ne change pas l'essence du psychique. Il est faux que la cure fasse passer le "souvenir" pathogène de l'inconscient dans le conscient, elle conduit à former un "souvenir" là où il avait "quelque chose" qui opprimait la conscience, "quelque chose qui était issu du passé mais qui était un infra-souvenir et qui, sans doute, opprimait la conscience parce qu'elle ne pouvait plus former un souvenir sur cette matière mnémonique (qui intéresse la mémoire) et affective de nature psychique. - Paul Ricoeur