Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ?

Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ? Sujets / Le sujet / Le temps /

Un début de problématisation ...

    Peut-on dire que le passé n’est jamais mort ?

« Du passé faisons table rase ! », chantaient les manifestants en 1968, mettant ainsi en évidence leur volonté de changement politique et social, et présupposant par là même que toute nouvelle institution passe par la neutralisation voire la négation du passé, passé conçu comme enfermant précisément la cause de leur mécontentement et de leur désir de révolution. Le projet social porté par cette revendication implique que le passé peut-être déclaré mort.
Si la volonté d’un changement d’orientation est intelligible au plan de la communauté socio-politique, qu’en est-il de cette même volonté au plan de l’individu ? S’agit-il au reste de la même volonté ? Tel est le cœur du problème auquel nous consacrons notre analyse.
Peut-on donc dire que le passé est mortel ou au contraire qu’il n’est jamais mort ? Nous sommes renvoyés du passé collectif à sa dimension individuelle, mais ce qu’il convient d’établir, c’est à la fois ce que l’on entend par mort, de statuer sur la possibilité d’une telle « mort ».
Dans un sens général, on peut concevoir que la notion de « passé mort » désigne la possibilité de faire émerger un nouvel ordre, une nouvelle vie, une nouvelle identité, c’est-à-dire que l’expression de « passé mort » revient à concevoir l’assomption de la nouveauté, comprise comme surgissement d’une identité nouvelle, qui ne devrait rien, au fond, au passé. Le présent serait ainsi indépendant du passé, et ce dernier perdrait son efficience sur le présent au point de n’être finalement plus rien. Or, apparaît ici une première ambiguïté : le présent ne se produit pas à partir du néant. Peut-on dire alors que le passé n’est jamais mort ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut-on dire que le présent vient du passé ? - Le temps
puce Le seul but de l' historien est-il de dire la vérité sur le passé ? - L'histoire
puce faire de la philosophie je n'est pas posé un savoir,c'est contre dire un passé, ruier des certitudes - Autres sujets..
puce << Le tourisme a partie liée avec la mort, puisqu'il fait du monde un musée, une ville fantôme, et de nous des visiteurs, c'est-à-dire des collectionneurs de vestiges.>> Que pensez-vous de cette affirmation? - L'existence
puce peut on vaincre la mort - Autres sujets..




Citations sur Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ? :

puce Dans la mémoire le souvenir est présent et le passé se perpétue. Il n'est jamais tout à fait passé... La mémoire est affective et soude les groupes... c'est elle qui fait de la communauté une habitation, un lieu où l'on peut s'installer. - Canivez
puce Il faut dire à  tout esprit naissant qu'aucune cause ne vaudra jamais la mort d'un innocent. - Daniel Balavoine
puce Aucun homme n'était mort, jamais : ils avaient passé comme les nuages qui tout à  l'heure se résorbaient dans le ciel; lui seul allait mourir, être arraché. - André (Georges) Malraux
puce Du plaisir on peut dire qu'il appartient à l'instant. Du bonheur on peut dire qu'il appartient au temps ou à la durée. La joie ... est la rencontre fugitive dans l'instant de l'éternité. (Traité des valeurs) - Lavelle
puce Je suis convaincu qu'Internet est une expérience pour voir combien d'adultes on peut faire fixer un écran sur lequel rien d'intéressant ne se passe, et où souvent il ne se passe rien. - Jerry Pournelle