L'existence de l'inconscient est-elle une htpothèse ou une certitude ?

L'existence de l'inconscient est-elle une htpothèse ou une certitude ? Sujets / Le sujet / L'inconscient /

Un début de problématisation ...

    Nous ne saisissons pas toujours immédiatement le sens de nos passions voire même de nos actions. Notre conscience n’aperçoit pas non plus toujours chacune des modifications qu’en tant que corps inscrit dans le monde nous subissons. L’expérience nous indique que nous pouvons agir, penser sans l’avoir voulu. Ces productions involontaires peuvent néanmoins être expliquées : elles sont les conséquences d’un fléchissement de mon attention ou de ma volonté. Ma conscience s’assoupit et se laisse gouverner par le déterminisme naturel. Cependant, Freud ne se satisfera pas de ces explications. Ce qui était renvoyé par la psychologie classique au mécanisme aveugle et non signifiant du corps est élevé par Freud au plan du spirituel et du finalisé : l’inconscient, lui, donne un sens à ce qui n’en avait pas pour la conscience classique (une cause n’est pas un sens!). Est-ce assez pour admettre, avec la psychanalyse que tel acte manqué ou lapsus par exemple, sont l’expression d’un vouloir inconscient et que le moi n’est pas maître chez lui ?
Il est donc légitime de se demander si l’existence de l’inconscient est une certitude ou une hypothèse ? En d’autres termes, la réalité, le fait même de ce qui échappe par définition à la conscience est-il prouvé, avéré, ou n’est-il qu’une supposition ? Peut-on considérer comme bien réelle car prouvée ou seulement vraisemblable mais utile, l’existence d’un vouloir échappant à la conscience ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : L'existence de l'inconscient est-elle une htpothèse ou une certitude ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de L'existence de l'inconscient est-elle une htpothèse ou une certitude ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "L'existence de l'inconscient est-elle une htpothèse ou une certitude ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce L'existence de l'inconscient est-elle une hypothèse ou une certitude? - L'inconscient
puce La liberté n'est elle qu une illusion au regard de l'existence de l'inconscient? - L'inconscient
puce L' existence de l'inconscient remet-elle en cause l'idée du devoir? - Le devoir
puce L'existence de l'inconscient condamne t-elle au malentendu nos relations avec autrui ? - Autrui
puce l'existence de l'inconscient ruine-t-elle l'idee de liberte chez l'homme? - L'inconscient




Citations sur L'existence de l'inconscient est-elle une htpothèse ou une certitude ? :

puce L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et .... nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. - Freud
puce Il est indéniable que l'idéalisme moderne est issu du Cogito cartésien: une fois que le doute méthodique a mis en question la réalité des objets sensibles, convertis en phénomènes, une certitude subsiste, celle de l'existence du moi, du sujet pensant, auprès de laquelle l'existence des choses externe demeure désormais problématique. - Moreau
puce On trouvera sans doute dans la liberté les caractères les plus profonds par lesquels on peut définir l'existence, à savoir d'abord cette indétermination qui fait que, n'étant rien de plus qu'existence, elle est capable de recevoir les modalités les plus différentes. - Lavelle
puce Si la thérapeutique analytique agit en "transformant l'inconscient en conscient", c'est que la conscience est beaucoup plus qu'une qualité ajoutée qui ne change pas l'essence du psychique. Il est faux que la cure fasse passer le "souvenir" pathogène de l'inconscient dans le conscient, elle conduit à former un "souvenir" là où il avait "quelque chose" qui opprimait la conscience, "quelque chose qui était issu du passé mais qui était un infra-souvenir et qui, sans doute, opprimait la conscience parce qu'elle ne pouvait plus former un souvenir sur cette matière mnémonique (qui intéresse la mémoire) et affective de nature psychique. - Paul Ricoeur
puce L'espérance ne serait-elle pas la preuve d'un sens occulte de l'Existence, une chose qui mérite qu'on lutte pour elle? - Ernesto Sabato