est ce faiblesse que de croire?

est ce faiblesse que de croire? Sujets / La culture / La religion /

Un début de problématisation ...

    Introduction :
S’il est un lieu commun répandu aujourd’hui, c’est que nous serions débarrassés des croyances. L’athéisme indifférent de l’homme post-moderne regarde la croyance comme un phénomène étrange qu’il tolère comme une curiosité culturelle. On fait le parallèle avec les idéologies en pensant que se débarrassant des idéologies politiques, nous avons perdu toutes nos croyances. Les nostalgiques du positivisme, ceux qui professent une attitude scientiste, diront aussi qu’avec la science moderne, nous nous sommes dégagés de la religion. En y ajoutant un peu d’anti-cléricalisme primaire, cela donne des discours du genre : L’obscurantisme du Moyen-Age est loin de nous ! La science s’est érigée sur les ruines de la religion. Vive la science moderne, à bas la croyance et la superstition !

    Or, c’est justement dans ce monde post-moderne, ce monde de la techno-science que nous trouvons les formes  de croyance les plus inattendues. A côté de la rigueur de l’approche méthodique du statisticien, du programmateur, du chercheur, il y a le domaine très vaste des croyances : l’un consulte son horoscope, à la pause café, pendant une manipulation de laboratoire, un autre , traite des ordres en bourse mais reste fidèle à sa foi chrétienne, un autre encore qui travaille dans la publicité rêve d’une convergence entre la science et sa représentation bouddhiste de l’univers, un dernier, fonctionnaire très rationnel dans son travail, se dit la science ne parvient pas à tout expliquer, et qu’il faut laisser une place à la croyance et au mythe.

   L'homme semble ne pouvoir se passer de croyance. Pourtant, est-ce faiblesse que de croire ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : est ce faiblesse que de croire?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de est ce faiblesse que de croire? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "est ce faiblesse que de croire?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Le doute est il une faiblesse? - La vérité
puce Chercher des raisons de croire est-ce cesser de croire? - Le savoir
puce Est-ce une faiblesse de "tomber amoureux" ? - L'Amour
puce douter est ce une faiblesse ou une force - Le savoir
puce Est-ce une faiblesse de "tomber amoureux" ? - L'Amour




Citations sur est ce faiblesse que de croire? :

puce Les degrés du croire sont les suivants au plus bas, croire par peur ou par désir ... Au-dessus croire par coutume et imitation (croire les rois, les orateurs, les riches). Au-dessus, croire les vieillards, les anciennes coutumes, les traditions. Au-dessus, croire ce que tout le monde croit (que Paris existe, même quand on ne le voit pas). Au-dessus croire ce que les plus savants affirment en accord d'après des preuves ... Tous ces degrés forment le domaine de la croyance. - Alain
puce Croire en l'instinct est croire en l'homme, croire en l'espoir est croire en la femme, alors pourquoi la vie n'est que rêve? - Nicolas Bernard
puce Car je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantot par faiblesse de mon langage, tantot par faiblesse de mon sens. - Michel Eyquem de Montaigne
puce La violence s'oppose si peu à la faiblesse que la faiblesse n'a souvent pas d'autre symptôme que la violence; faible et brutale, et brutale parce que faible précisément. - Jankélévitch
puce L’homme peut croire l’impossible mais jamais il ne pourra croire à l’improbable. - Oscar Wilde