Citations de Alain

Citations de Alain Citations / Alain

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

puce La morale commence là où s'arrête la police.
puce L'intelligence, c'est ce qui dans un homme reste toujours jeune.
puce Tout pouvoir sans contrôle rend fou.
puce Le propre du travail, c'est d'être forcé.
puce L'effet de l'ivresse est d'abolir les scrupules du sentiment.
puce Espérer, c'est être heureux.
puce Nous n'avons pas toujours assez de force pour supporter les maux d'autrui.
puce Il n'y a de bonheur possible pour personne sans le soutien du courage.
puce Conscience est un beau mot qui, en son sens populaire, refuse le laisser - aller.
puce C'est le savoir revenant sur lui même et prenant pour centre la personne humaine elle même, qui se met en demeure de décider et de juger.
puce Les degrés du croire sont les suivants au plus bas, croire par peur ou par désir ... Au-dessus croire par coutume et imitation (croire les rois, les orateurs, les riches). Au-dessus, croire les vieillards, les anciennes coutumes, les traditions. Au-dessus, croire ce que tout le monde croit (que Paris existe, même quand on ne le voit pas). Au-dessus croire ce que les plus savants affirment en accord d'après des preuves ... Tous ces degrés forment le domaine de la croyance.
puce Il n'y a point d'images, il n'y a que des objets imaginaires.
puce Il faut bien, quelle que soit la doctrine, que l'image soit ramenée à quelque mouvement dans notre corps... mais l'erreur est de croire que les images sont des copies des objets.
puce L'imagination n'est qu'un tourment; l'imagination ne nous satisfait jamais; quelle que soit l'incantation, c'est à dire la force persuasive du discours, nous n'arrivons jamais à l'hallucination.
puce Je devais être jugé sévèrement par tous les docteurs, du moment que je n'adorais pas à quatre pattes l'inconscient, le subconscient, le seuil de la conscience, et autres articles de la philosophie simiesque.
puce En somme il n'y a pas d'inconvénient à employer couramment le terme d'inconscient; c'est un abrégé du mécanisme. Mais, si on le grossit, alors commence l'erreur; et, bien pis, c'est une faute.
puce Les lois justes sont celles qui s'ingénient à faire que les hommes, les femmes, les enfants, les malades, les ignorants soient tous égaux. Ceux qui disent, contre le droit, que l'inégalité est dans la nature des choses, disent donc des pauvretés.
puce Où donc est la justice? En ceci que le jugement ne résulte point des forces, mais d'un débat libre, devant un arbitre qui n'a point d'intérêts dans le jeu.
puce Tous les moyens de l’esprit sont enfermés dans le langage, et qui n’a point réfléchi sur le langage n’a point réfléchi du tout.
puce Tous les moyens de l’esprit sont enfermés dans le langage, et qui n’a point réfléchi sur le langage n’a point réfléchi du tout.
puce Derrière cette ombre de liberté qui consiste à choisir, se montre aussitôt la liberté véritable qui consiste à se dominer.
puce S'il y avait quelque preuve du libre arbitre, je vous déterminerais donc par là ... Le principal c'est qu'il faut se faire libre. Vouloir enfin. Et ce n'est pas une remarque sans importance, puisque tant d'hommes s'irritent dès que je les veux libres.
puce Bref, je crois que si la Société des nations, une fois constituée, est impuissante à maintenir la paix ne sera point faute de gendarmes mais au contraire parce qu'elle fera avancer ses gendarmes ... l'honneur interdit qu'on cède jamais à la menace ... c'est la vertu qui part en guerre.
puce Bref, je crois que si la Société des nations, une fois constituée, est impuissante à maintenir la paix ne sera point faute de gendarmes mais au contraire parce qu'elle fera avancer ses gendarmes ... l'honneur interdit qu'on cède jamais à la menace ... c'est la vertu qui part en guerre.
puce Il n'y a qu'un pouvoir, qui est militaire.
puce Tout est mirages, tout concourt à tromper l'amoureux qui s'interroge, car l'attente fait qu'il doute s'il est aimé, mais l'attente fait aussi qu'il ne doute plus s'il aime, quoiqu'il n'ait pas délibéré là-dessus.
puce Toutes les flèches sont lancées par vous et reviennent sur vous, c'est vous qui êtes votre ennemi. Quand le passionné s'est assuré qu'il n'est pas malade, et que rien ne l'empêche pour l'instant de vivre bien, il en vient à cette réflexion: "Ma passion, c'est moi, et c'est plus fort que moi".
puce Ce sont les passions, et non les intérêts qui mènent le monde.
puce Les ombres sont toutes vraies comme elles paraissent. Toutes les ombres d'un homme expliquent la forme de l'homme, et en même temps la caverne, le feu, et la place même de l'homme enchaîné.
puce Les vérités réelles ne sont que des erreurs redressées.
puce C'est un genre de force, mais passionnée et qui vise à briser la résistance par la terreur. La violence définit le crime, lorsqu'elle s'exerce contre la personne humaine. Et la loi des punitions est au contraire qu'elles soient entièrement purifiées de violence.
puce Ainsi ce n'est pas la paix qui est par le droit; car, par le droit, à cause des apparences du droit, et encore illuminées par les passions, c'est la guerre qui sera, la guerre sainte; et toute guerre est sainte. Au contraire, c'est le droit qui sera par la paix, attendu que l'ordre du droit suppose une déclaration préalable de paix, avant l'arbitrage, pendant l'arbitrage, et après l'arbitrage, et que l'on soit content ou non.
puce Nul ne peut vouloir sans faire... J'entends que l'exécution doit précéder le vouloir.
puce Qui délibère oublie de vouloir.
puce Jamais je ne crus que le vouloir fût une résultante. Selon moi, c'était au contraire un commencement, le commencement de toute pensée, le réveil pour tout dire.
puce Le Prolétariat tient pour l’humanité contre les Pouvoirs.
puce L’inconscient est une méprise sur le Moi, c’est une idolâtrie du corps.
puce Il faut éviter [...] de croire que l’inconscient est un autre Moi ; un Moi qui a ses préjugés, ses passions et ses ruses ; une sorte de mauvais ange, diabolique conseiller. Contre quoi il faut comprendre qu’il n’y a point de pensées en nous sinon par l’unique sujet, Je ; cette remarque est d’ordre moral.
puce Le freudisme, si fameux, est un art d’inventer en chaque homme un animal redoutable, d’après des signes tout à fait ordinaires ; les rêves sont de tels signes.
puce Les illusions diffèrent des erreurs en ce que le jugement y est implicite, au point que c’est l’apparence même des choses qui nous semble changée.
puce Tout homme fut enveloppé d’abord dans le tissu humain, et aussitôt après dans les bras humains ; il n’y a point d’expérience qui précède cette expérience de l’humain ; tel est son premier monde.
puce Ô Temps ! Suspends ton vol ! C’est le voeu du poète, mais qui se détruit par la contradiction, si l’on demande : Combien de temps le Temps va-t-il suspendre son vol ?
puce Je ne touche pas ce dé cubique. Non. Je touche successivement des arêtes, des pointes, des plans durs et lisses, et réunissant toutes ces apparences en un seul objet, je juge que cet objet est cubique.
puce La justice, c’est l’égalité.
puce Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l’obéissance, il assure l’ordre, par la résistance, il assure la liberté.
puce L’homme juste produit la justice hors de lui parce qu’il porte la justice en lui.
puce On dit que les nouvelles générations seront difficiles à gouverner. Je l'espère bien.
puce Il n’y a qu’une méthode pour inventer, qui est d’imiter. Il n’y a qu’une méthode pour bien penser, qui est de continuer quelque pensée ancienne et éprouvée.
puce L’art d’écrire précède la pensée.
puce Le style est la poésie dans la prose, je veux dire une manière d’exprimer que la pensée n’explique pas.
puce En toute oeuvre d’art la pensée sort de l’oeuvre et jamais une oeuvre ne sort d’une pensée.
puce Le vrai travail est avec l’homme ; c’est le travail des champs et des jardins, les heureux échanges formés sous le regard, et la division du travail, mais non point poussée jusqu’à la division des hommes.
puce A notre insu le travail nous guérit de la partie inférieure et presque mécanique de nos passions ; ce n’est pas peu. Les mains d’Othello étaient inoccupées lorsqu’il s’imagina d’étrangler quelqu’un.
puce Conscience : "C’est le savoir revenant sur lui-même et prenant pour centre la personne humaine elle-même, qui se met en demeure de décider et de juger.
puce Le matérialisme : "Une disposition à expliquer toujours le supérieur par l’inférieur.
puce Le spiritualisme : "C’est un dogmatisme opposé au matérialisme et d’après lequel l’homme n’est pas seulement un corps, mais une conscience libre, et en ce sens immortelle.
puce La charité : "C’est la foi quand elle a pour objet le semblable. Et la charité ne se laisse pas défaire par les preuves contraires ; c’est pourquoi elle honore l’humanité dans le fou, l’idiot, le criminel, le malheureux.
puce Préjugé : "Ce qui est jugé d’avance, c’est à dire avant qu’on se soit instruit. Le préjugé fait qu’on s’instruit mal.
puce Logique : "Science qui enseigne à l’esprit ce qu’il doit à lui même quel que soit l’objet qu’il considère.
puce Croyance : "C’est le mot commun qui désigne toute certitude sans preuve.
puce Philosophie : "C’est une disposition de l’âme qui d’abord se met en garde contre les déceptions et les humiliations, par la considération de la vanité de presque tous les biens et de presque tous les désirs.
puce Le corps humain est le tombeau des dieux.
puce La tendance est sous le désir, et le désir sous la volonté.
puce Qui n'a pas réfléchi sur le langage n'a pas vraimentcommencé à philosopher.
puce La vraie méthode pour former la notion de philosophie, c'est de penser qu'il y eut des philosophes.