l'indifférence est-elle une vertu ?

l'indifférence est-elle une vertu ? Sujets / La morale / La morale /

Un début de problématisation ...

    Pour la philosophie classique et moderne, celle de Descartes, mais aussi celle de Hegel et de Marx, le destin de l'homme est de transformer le monde, de soumettre la nature...

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : l'indifférence est-elle une vertu ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de l'indifférence est-elle une vertu ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "l'indifférence est-elle une vertu ? ". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce La tolérance implique t-elle l'indifférence à la vérité ? - La vérité
puce Ian Kerschaw "si elle fut le fruit de la haine, la route d' Auschwitz fut pavée d'indifférence" - La morale
puce La Vertu est-elle une? - La morale
puce le travail de la vertu - La morale
puce Le bonheur est-il une vertu? - Le bonheur




Citations sur l'indifférence est-elle une vertu ? :

puce La vertu suprême ignore la vertu. c'est pourquoi elle est la vertu. - Lao-tseu
puce Le sang s'hérite et la vertu s'acquiert, et la vertu vaut par elle seule ce que le sange ne peut valoir. - Miguel de Cervantes
puce La béatitude n'est pas la récompense de la vertu: c'est la vertu elle-même. - Benedict (Baruch) Spinoza
puce L'amitié est une vertu, ou du moins s'accompagne de vertu. Elle est absolument indispensable à  la vie : nul ne voudrait vivre sans amis, même comblé de tous les autres biens. - Aristote
puce S'il est vrai que le bonheur est l'activité conforme à la vertu, il est de toute évidence que c'est celle qui est conforme à la vertu la plus parfaite, c'est à dire de la partie de l'homme la plus haute ... L'activité de l'esprit semble l'emporter ... en raison de son caractère contemplatif ... elle constituera réellement le bonheur parfait, si elle se prolonge pendant toute la durée de sa vie. - Aristote