peut-on légitimement parler de corps politique?

peut-on légitimement parler de corps politique? Sujets / La raison et le réel / La matière et l'esprit /

Un début de problématisation ...

    Ici se pose un problème conceptuel: la politique peut elle être comparée à un corps?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : peut-on légitimement parler de corps politique?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de peut-on légitimement parler de corps politique? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "peut-on légitimement parler de corps politique?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce peut-on légitimement parler de corps politique? - La société
puce peut on legitimement parler de la neutralité de la technique - La technique
puce Peut-on concevoir un corps politique comme un organisme vivant - La société
puce Peut-on légitimement désobéir à l'Etat? - L'Etat
puce peut-on dire que le corps humain est un corps conscient ? - La matière et l'esprit




Citations sur peut-on légitimement parler de corps politique? :

puce Il existe deux manières d'obtenir ce pouvoir souverain. La première est la force naturelle... l'autre manière apparaît quand les hommes s'entendent entre eux pour se soumettre à tel homme ou à telle assemblée, volontairement, parce qu'ils leur font confiance pour les protéger contre tous les autres. Dans ce deuxième cas, on peut parler de République politique politique ou de République d'institution. - Hobbes
puce On ne peut pas vraiment parler du temps puisqu'on met du temps à parler et même à penser. Le temps est à la fois dedans et dehors, donc il n'est pas objet. - Jankélévitch
puce Amour a les yeux vifs et étincelants, l'esprit malin, le parler doux ; ce qu'il pense ne ressemble pas à  ce qu'il dit. Son corps est nu, mais son âme est impénétrable. - Moschos
puce Mon corps est pensé en tant qu'il est un corps, mais ma pensée vient buter contre le fait qu'il est mon corps. - Gabriel Marcel
puce Pour autant que l'âme prend réalité, il faut alors carrément soutenir que l'âme est forme et acte du corps. L'âme est indivisible du corps, elle cherche son corps et le reprend, selon le catholicisme. - Michel Alexandre