Y a -t- il une logique du vivant ?

Y a -t- il une logique du vivant ? Sujets / La raison et le réel / Le vivant, l'animal /

Un début de problématisation ...

    Introduction :

Répondre à cette question de savoir s'il y a une logique du vivant supposerait que nous sachions ce qu'est la vie. Or qui peut répondre à cette interrogation fondamentale ? Nous n'avons pas cette présomption. Nous nous en tiendrons donc à rassembler quelques observations qui nous paraissent essentielles pour notre propos.

Il est un double truisme qu'il importe de rappeler au moment où l'artifice et la technique tendent à prendre le relais du "laisser-être": la vie n'existe pas, il n'existe que des vivants; on ne peut pas démontrer la vie, mais seulement la montrer. Certes, la vie procède de la matière, est matière. Dans l'océan primordial, des polymères se sont constitues, au sein desquels sont apparus des échanges moléculaires. Ainsi ont surgi des systèmes qui se sont perpétués, enflés, combinés. Cette matière s'est trouvée codée, informée, structures, régulée. Ce disant, nous croyons atteindre le principe de la vie. Est-ce tellement sûr ? Touchons-nous aux causes ou seulement aux conditions ? A supposer que soient discernées dans quelles circonstances les "causes" ont été rassemblées, des inconnaissables plus radicaux subsisteraient: entre les prétendues "causes" et la dynamique instaurée. Or, la vie est essentiellement ce qui "se passe" au sein des vivants, de vivant à vivant, cette dynamique profonde, toujours surprenante, en virtualités, en évolution.

Peut-on dès lors appliquer à la vie le concept de logique sans l'enfaermer dans un cadre abstrait auquel elle ne saurait se restreindre ?



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Y a -t- il une logique du vivant ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Y a -t- il une logique du vivant ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Y a -t- il une logique du vivant ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce La logique du religieux : en quoi est-ce une logique ? N'est-il pas étonnant et paradoxal que la religion possède une logique ? Vous justifierez votre réponse. - La religion
puce La logique du religieux : en quoi est-ce une logique ? N'est-il pas étonnant et paradoxal que la religion possède une logique ? Vous justifierez votre réponse. - La religion
puce Sommes nous le vivant de la connaissance du vivant? - Le vivant, l'animal
puce la logique - Autres sujets..
puce la logique de l'intérêt - La société




Citations sur Y a -t- il une logique du vivant ? :

puce La passion est à la fois déraisonnable et logique et d'autant plus déraisonnable qu'elle est plus logique. - Dumas
puce De quoi il s'agit: "Est-il possible comme le pense le logicisme (Russel), de donner une définition purement logique des notions mathématiques? Ou bien la pensée mathématique possède-t-elle, comme le soutient l'intuitionnisme (Brouwer) une spécificité telle que toute reconstruction logique des mathématiques sera toujours inadéquate? - Grateloup
puce Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant. - Victor Hugo
puce En logique il s'agit de lois nécessaires, non de lois contingentes, non de la façon dont nous pensons, mais de la façon dont nous devons penser. Les règles de la logique doivent donc être dérivées non de l'usage contingent, mais de l'usage nécessaire de l'entendement, que l'on trouve en soi même sans aucune psychologie. - Kant
puce En logique il s'agit de lois nécessaires, non de lois contingentes, non de la façon dont nous pensons, mais de la façon dont nous devons penser. Les règles de la logique doivent donc être dérivées non de l'usage contingent, mais de l'usage nécessaire de l'entendement, que l'on trouve en soi même sans aucune psychologie.an - Kant