Penser son existence est-ce éviter de la subir

Penser son existence est-ce éviter de la subir Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    ...En d’autres termes, l’être est là, sous le bruissement de la pensée...Contre toute la tradition cartésienne, Rousseau dit que la conscience-de-soi, se donne à elle-même "sans prendre la peine de penser"...

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Penser son existence est-ce éviter de la subir

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Penser son existence est-ce éviter de la subir Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Penser son existence est-ce éviter de la subir ". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce que faut-il penser de l'existence ? - L'existence
puce L'existence naturelle est le modèle lointain vers lequel se tourne l'homme de la reflexion malheureuse. Rousseau ne peut ignorer qu'en disant le bonheur de l'existence naturelle, la parole attente au silence de l'existence naturelle et devient aussitot ce - Autres sujets..
puce Vaut-il mieux subir l’injustice ou la commettre ? - La justice et le droit
puce vaut-il mieux subir l'injustice plutôt que de la commettre - La justice et le droit
puce Sommes nous réduit à subir le pouvoir d'une langue? - Le langage




Citations sur Penser son existence est-ce éviter de la subir :

puce On a réclamé la liberté de penser ce qui est un peu plus absurde que si l'on eût réclamé la liberté de la circulation du sang... Ce que les sophistes appelaient la liberté de penser était la liberté de penser tout haut; c'est à dire de publier ses pensées... la liberté de penser n'était donc que la liberté d'agir. - Louis-Ambroise vicomte de Bonald
puce Faire et non subir, tel est le fondement de l'agréable. - (Emile Chartier) Alain
puce Rien n'est jamais joué si l'on se refuse à subir. - Françoise Giroud
puce Rien n'est jamais joué si l'on se refuse à  subir. - Françoise Giroud
puce On trouvera sans doute dans la liberté les caractères les plus profonds par lesquels on peut définir l'existence, à savoir d'abord cette indétermination qui fait que, n'étant rien de plus qu'existence, elle est capable de recevoir les modalités les plus différentes. - Lavelle