Faut-il préférer la science à la philosophie?

Faut-il préférer la science à la philosophie? Sujets / La raison et le réel / Le savoir /

Un début de problématisation ...

    Introduction :

C’est une opinion assez répandue que celle qui dit que la science se suffit à elle-même et qu’une fois qu’on possède des certitudes scientifiques, que l’on en maîtrise la performance, que l’on peut se vanter d’être un « vrai scientifique », on est assez sûr de soi pour se passer de philosophie.

Le problème, c’est que cette opinion ne résiste pas à l’examen. Il faut être assez crédule pour tabler sur des « certitudes » dans les sciences, il faut être assez ignorant de la réalité de la science en devenir et de son histoire pour croire pouvoir séparer science et philosophie. La maîtrise de la performance, cela donne une formation de technicien, mais un simple technicien, n’est jamais qu’un tâcheron de la science, pas un vrai chercheur. Si à la rigueur – et encore – on peut admettre un laborantin ignorant la philosophie, au moins, nous savons bien que ce qui intéresse un véritable scientifique, c’est la stimulation de la découverte et de la recherche : c’est exactement cela qui le rapproche du philosophe !

Plutôt que de faire de la mauvaise philosophie en s’imaginant pourvoir se passer de la philosophie au nom de la science, il vaudrait mieux prendre conscience de manière globale et réfléchie de ce qu’est la science elle-même ; or faire retour par la réflexion sur la science, ses pratiques, ses méthodes et ses fins, c’est exactement philosopher sur la science.

Quand nous parlons, nous faisons de la grammaire de manière implicite. Il n’y pas de honte à en faire de manière explicite. Quand nous raisonnons, nous faisons de la logique de manière implicite. Il n’y a pas de honte à en faire de manière explicite. Quand nous pensons, nous faisons de la philosophie de manière implicite. Dès que l’esprit pense sérieusement, il fait de la philosophie et là aussi il n’y a pas de honte à en faire de manière explicite !

Cela dit, qu’est-ce qui caractérise en propre la démarche scientifique ? Faut-il préférer la science à la philosophie ?




Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Faut-il préférer la science à la philosophie?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Faut-il préférer la science à la philosophie? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Faut-il préférer la science à la philosophie?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce faut- il preferer la science à la philosphie - Le savoir
puce Est-il juste de reprocher à la philosophie de préférer la pensée à la vie? - Le savoir
puce Faut-il préférer l'art à la réalité? - L'art
puce Faut-il préférer l'échange au don? - La société
puce Faut-il préférer le silence en la parole? - Le langage




Citations sur Faut-il préférer la science à la philosophie? :

puce Le langage encourt un risque là  ou la littérature devient perméable à  la philosophie, et la philosophie à  la littérature : ou la littérature parvient à  la finesse de la pensée abstraite, ou la philosophie succombe aux attraits de lamusique verbale... - Menno Ter Braack
puce Il faut préférer ce qui est impossible mais vraisemblable à  ce qui est possible, mais incroyable ... - Aristote
puce Ce que Votre Majesté me fait l'honneur de m'écrire sur la philosophie exaltée et exagérée des stoïciens, est sans comparaison plus à mon usage que cette philosophie gigantesque et imaginaire. - Jean le Rond D'Alembert
puce Il faut n'appeler Science que l'ensemble des recettes qui réussissent toujours. Tout le reste est littérature. - Paul Valéry
puce La science ne peut rien nous prescrire, pas même de cultiver la science. - Boutroux