dans quel mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés

dans quel mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    Introduction :

La mauvaise réputation de la presse et des journalistes ne date pas du XIXe siècle. Si un Balzac et un Maupassant ont peint ce milieu de l'intérieur, les siècles précédents eurent leur lot de caricatures et de portraits au vitriol. Qu'on se souvienne de L'Ecossaise de Voltaire et de son portrait-charge à peine déguisé d'Elie Fréron, ennemi intime et faire-valoir de l'ermite de Ferney. Au siècle précédent, un Renaudot ou un Donneau de Visé ne furent pas épargnés, le second ayant eu la malencontreuse idée de se quereller avec Molière, de ne pas aimer Racine et d'irriter La Bruyère. Journaux et journalistes français de l'Ancien Régime pâtissent dans l'imaginaire collectif - quand il s'en mêle - de cette image de serviteurs zélés du pouvoir et de la convention sociale : le théâtre du temps ne fit pas faute de le souligner, avec plus ou moins de discrétion selon les scènes1. Dans ses « Conseils à un journaliste » (1737-1765), Voltaire leur faisait la leçon depuis le Pinde et leur indiquait, sans trop d'illusion, comment il fallait faire « pour qu'un tel journal plaise à notre siècle et à la postérité »2 : belle illusion sur la pérennité d'une écriture dont, précisément, la volatilité faisait le prix relatif. Seule la presse du Refuge, hollandaise, ou des marches - Avignon, Liège, Clèves -, avait cet air de liberté que nos contemporains aiment trouver dans le passé, avec le parfum d'opposition qui l'embellit encore. Les travaux enfin entrepris depuis quelques décennies permettent de montrer dans quelle mesure la presse est néanmoins indispensable à la bonne marche des sociétés.3.



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : dans quel mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de dans quel mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "dans quel mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce dissertation.sujet:1984 de Georges Orwell : Dans quelle mesure peut on considérer que nos sociétés sont gouvernées par la toute puissance de big brothers planéraires et d'une novlangue généralisée? - Commentaires de Français
puce Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il utile et même indispensable pour l'individu comme pour la société ? - Autres sujets..
puce Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il utile et même indispensable pour lui-même comme pour la société ? - L'art
puce Dans quel mesure le temps nous appartient-il? - Le temps
puce Dans quel mesure le theatre semble t-il différent à la laittérature? - Autres sujets..




Citations sur dans quel mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés :

puce La vraie critique de la psychanalyse consiste à la juger au nom de cette psychologie concrète qu'elle inaugure... Freud oubliant de plus en plus que sa théorie n'est vraie que dans la mesure où elle participe au concret, dans la mesure où elle ne reconnaît comme fait psychologique que ce qui est acte effectif de l'individu singulier, va s'efforcer de plus en plus d'expliquer les choses par une mécanique... Freud substitue lui aussi un drame impersonnel au drame concret. - Politzer
puce On ne mesure jamais assez à  quel point on a peu d'importance aux yeux des autres. - Isabelle Sorente
puce Le concept de conscience de soi contient la détermination de la différence non encore réalisée. Dans la mesure où cette différence, absolument parlant, se manifeste en elle, elle a le sentiment d'une altérité en elle même, d'une négation d'elle même, c'est à dire le sentiment d'un manque, un besoin. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Ce qui fait que la bonne volonté est telle, ce ne sont pas ses oeuvres ou ses succès, ce n'est pas son aptitude à atteindre tel ou tel but proposé, c'est seulement le vouloir; c'est à dire que c'est en soi qu'elle est bonne. - Kant
puce J’appelle communicationnelles, les interactions dans lesquelles les participants sont d’accord pour coordonner en bonne intelligence leurs plans d’action; l’entente ainsi obtenue se trouve alors déterminée à la mesure de la reconnaissance intersubjective des exigences de validité. - Habermas