Peut -on faire preuve de mauvais goût? ( sujet philosophie de l'art)

Peut -on faire preuve de mauvais goût?  ( sujet philosophie de l'art) Sujets / La culture / L'art /

Un début de problématisation ...

    L'expérience du goût semble toujours se fonder sur une perception. Je trouve beau un objet ou un être que je vois ou que j'ai vu. Il m'est impossible de me prononcer sur la beauté d'une personne dont on m'a seulement parlé. Le beau se perçoit donc. Mais en quoi consiste ce goût ? S'il s'agit de la présence en l'objet d'une certaine forme perceptible, alors il faut en conclure que la beauté est exclusivement sensible ou encore esthétique (du grec aesthesis, « sensation »). La seule perception de cette forme sensible suffit alors à provoquer le sentiment du beau. En revanche, si l'expérience du beau consiste en la reconnaissance, dans le bel objet, d'un concept ou d'une idée, il faut admettre son caractère intellectuel: la beauté fait l'objet dans ce cas d'un jugement, d'une identification. La question est donc de savoir ce qui se passe en moi quand je trouve qu'une chose est belle, lorsque je prononce un jugement de goût. Suis-je seulement attiré et captivé par son apparence physique, par sa forme ? Ou bien suis-je satisfait de retrouver dans ce que je perçois un exemplaire parfait d'une chose dont j'ai l'idée ? Si la chose en question est une église, je dirai dans le premier cas : « cette église est belle » ; dans le second, je dirai plutôt : « c'est une belle église ». Notre langue prend ainsi acte de cette dualité de conception du goût à laquelle renvoie notre sujet. Comment expliquer les contradictions possibles entre nos idées sur l’art et nos goûts en matière d’art ? Autrement dit, le beau se perçoit-il ou se juge-t-il ?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Peut -on faire preuve de mauvais goût? ( sujet philosophie de l'art)

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Peut -on faire preuve de mauvais goût?  ( sujet philosophie de l'art) Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Peut -on faire preuve de mauvais goût? ( sujet philosophie de l'art)". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut-on avoir mauvais goût? - L'art
puce Peut-on reprocher à quelqu'un d'avoir mauvais goût? - L'art
puce Vouloir "la vérité à tout prix" est de "mauvais goût" disait Nietzsche. Qu'en pensez vous? - La vérité
puce La conception assistée par ordinateur (CAO) et la preuve: peut-on faire confiance à la CAO? - Divers
puce Ne jugez pas si vous ne voulez point être jugé,l'homme intègre peut-il faire preuve d'une certaine Sagesse ? - La morale




Citations sur Peut -on faire preuve de mauvais goût? ( sujet philosophie de l'art) :

puce Les thèses défendues par J. Habermas me semblent, non seulement faire preuve d'injustice à l'égard du principe de subjectivité, mais aussi, à la faveur d'une reconduction de la confusion entre sujet et individu, témoigner d'une regrettable erreur de stratégie philosophique et intellectuelle. - Alain Renaut
puce M. Bergson a défini la philosophie: l'étude de la réalité concrète. Je dirais plus volontiers, et dans un sens peut-être un peu différent, qu'elle est l'étude du sujet. - Lachelier
puce Toute philosophie n'est fondée que sur deux choses : sur ce qu'on a l'esprit curieux et les yeux mauvais. - Bernard Le Bovier de Fontenelle
puce Il est donc essentiel au sujet d'apercevoir l'objet comme plus vieux que lui ... le sujet, pour pouvoir être sujet, doit se retrancher de l'ordre des choses. - Maurice Merleau-Ponty
puce Cet ami si modéré et si philosophe pour supporter les maux d'autrui, se vit peu de temps après, pour quelque sottise qu'il fit, le sujet d'une mauvaise épigramme; sa philosophie n'y tint pas. - Jean le Rond D'Alembert