Reconnaitre l'existence de l'inconscient est ce mettre en question la liberte humaine ?

Reconnaitre l'existence de l'inconscient est ce mettre en question la liberte humaine ? Sujets / Le sujet / L'inconscient /

Un début de problématisation ...

    Analyse du sujet
Les mots du sujet
Il faut ici souligner "idée d'inconscient" et "idée de liberté"

"Inconscient" : ce mot désigne, rigoureusement parlant, tout ce qui est inconnu de la conscience réfléchie même lorsque le sujet cherche à le saisir et y applique son attention.
On ne confondra pas "inconscient" et "préconscient" ( tout ce qui n'est pas actuellement à ma conscience mais qui y revient dès que j'y porte mon attention ), ni "inconscient" et "subconscient" (qui désigne ce qui est faiblement conscient ou ce qui est conscience vague]. Pour obtenir davantage de précision se référer au dictionnaire de Lalande. Il s'agit de "l'idée d'inconscient", ce qui exclut de prendre le mot "inconscient" au sens où l'on dit d'un homme qui se conduit témérairement qu'il est inconscient, ou pire encore, au sens où on le dit d'un homme qui s'est évanoui.
"Liberté" : il faut ici prendre le terme au sens métaphysique. Est libre, celui qui agit selon ses choix, qui décide de sa vie sans être contraint par devers-lui. La liberté, au sens philosophique, suppose d'agir selon des motifs, sans être manipulé à son insu. Bref, être libre, c'est agir en conscience. Si je m'en tiens à cette définition, il est clair que la liberté semble peu compatible avec l'idée d'un inconscient qui m'influence, qui me manipule sans que je le sache, sans que je sache ce qui me fait agir.
On voit que la seule analyse des deux concepts clefs du sujet m'oriente déjà vers le problème.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Reconnaitre l'existence de l'inconscient est ce mettre en question la liberte humaine ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Reconnaitre l'existence de l'inconscient est ce mettre en question la liberte humaine ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Reconnaitre l'existence de l'inconscient est ce mettre en question la liberte humaine ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Reconnaître l'existence de l'inconscient est-ce l'abdication de soi? - L'inconscient
puce Reconnaître l'existence de l'inconscient, est ce ruiner l'idée de souverainté de la conscience ? - La conscience
puce l'idée d'Inconscient remet-elle en question la liberté de pensée ? - L'inconscient
puce La liberté n'est elle qu une illusion au regard de l'existence de l'inconscient? - L'inconscient
puce quelles conséquences l'hypothése de l'inconscient a-t-elle sur la définition de la liberté humaine? - La conscience




Citations sur Reconnaitre l'existence de l'inconscient est ce mettre en question la liberte humaine ? :

puce L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et .... nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. - Freud
puce Nous sommes libres de changer le monde et d'y introduire de la nouveauté. Sans cette liberté mentale de reconnaître ou de nier l'existence. Il n'y aurait aucune possibilité d'action. - Hannah Arendt
puce La question du sort de l'espèce humaine me semble se poser ainsi : le progrès de la civilisation humaine saura-t-il, [...] dominer les perturbations apportées par la vie en commun, par les pulsions humaines d'agression et d'autodestruction ? - Freud
puce Il est indéniable que l'idéalisme moderne est issu du Cogito cartésien: une fois que le doute méthodique a mis en question la réalité des objets sensibles, convertis en phénomènes, une certitude subsiste, celle de l'existence du moi, du sujet pensant, auprès de laquelle l'existence des choses externe demeure désormais problématique. - Moreau
puce Il faut se mettre dans l'esprit ce que c'est que l'indépendance et ce que c'est que la liberté. La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent: et, si un citoyen pouvait faire ce qu'elles défendent, il n'aurait plus de liberté, parce que les autres auraient tout de même ce pouvoir. - Montesquieu