si l'on définit la violence comme l'emploi de moyens d'actions qui portent atteinte à l'intégrité physique et psychique, on peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente

si l'on définit la violence comme l'emploi de moyens d'actions qui portent atteinte à l'intégrité physique et psychique, on peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente Sujets / La politique / L'Etat /

Un début de problématisation ...

    On peut commencer par se situer sur le plan des faits en procédant par enquête, afin d'examiner si la fin des diverses constitutions politiques existantes paraît être l'élimination de la violence. Or, l'observation des différents types de régimes présents ou passés montre que la violence s'y exerce, soit entre les citoyens (guerres civiles, insécurité, exploitation des uns par les autres) soit de la part du gouvernement sur les citoyens (dans la tyrannie, par exemple) ; de même, sur le plan international, les guerres que se livrent les États n'invitent pas à dire que la fin de la politique est d'éliminer la violence. Si toutes les politiques ne sont pas à mettre sur un même plan en sorte que certaines semblent, plus que d'autres, avoir partie liée avec la violence, il reste qu'il n'y a pas de politique sans système de lois, qui fonctionnent le plus souvent comme des interdictions. Elles peuvent être perçues comme limitatrices de la liberté, et ressenties du même coup comme une forme de violence. Bakounine, analysant le concept d'État (Œuvres, tome 1, éd. Seghers, p. 98-99), affirme que l'État est : « l'immolation de chaque individu comme de toutes les associations locales, l'abstraction destructive de la société vivante [...], la complète négation de la vie et du droit de toutes les parties qui composent tout le monde [...] » La violence, qui semble analytiquement contenue dans l'idée même d'État, semble essentiellement liée à la politique.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : si l'on définit la violence comme l'emploi de moyens d'actions qui portent atteinte à l'intégrité physique et psychique, on peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de si l'on définit la violence comme l'emploi de moyens d'actions qui portent atteinte à l'intégrité physique et psychique, on peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "si l'on définit la violence comme l'emploi de moyens d'actions qui portent atteinte à l'intégrité physique et psychique, on peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce une société moderne peut elle se passer de religion? - La religion
puce pensez vous,comme jean Itard que l'homme ne peut réaliser sa nature qu'au sein de la société? La société n'a-t-il qu'une influence heureuse sur le développement de l'homme? - La société
puce Est-ce que les valeurs de notre société favorisent l'atteinte du bonheur véritable? - La société
puce la société moderne favorise t'elle la création artistique ? - L'art
puce La société peut-elle se passer de la violence? - La société




Citations sur si l'on définit la violence comme l'emploi de moyens d'actions qui portent atteinte à l'intégrité physique et psychique, on peut dire que la société moderne, sous ses allures les plus démocratiques ou les plus libérales, est une société violente :

puce L'État moderne est un groupement de domination de caractère institutionnel qui a cherché (avec succès) à monopoliser, dans les limites d'un territoire, la violence physique comme moyen de domination et qui, dans ce but, a réuni dans les mains de dirigeants les moyens matériels de gestion. - Weber
puce Plus une société est obsédée par la condition physique, plus elle est malade sous le chapeau. - Serge Bouchard
puce La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. - Marc Escayrol
puce La société moderne, sous l'impulsion de la technocratie fanatique, entreprend l'isolement de chacun, claustré dans son appartement, dans son automobile ou son bureau; à l'image du cosmonaute dans sa cabine spatiale... - F. George
puce Qu'est-ce que la société, quelle que soit sa forme? Le produit de l'action réciproque des hommes... Posez telle société civile, et vous aurez tel État politique, qui n'est que l'expression officielle de la société civile. - Karl MARX